Accueil » Politique » Alpha Condé sur la question d’un 3e mandat : ‘’Je n’ai pas à répondre…’’

Alpha Condé sur la question d’un 3e mandat : ‘’Je n’ai pas à répondre…’’

A Conakry, les journalistes Sophie Malibeaux de RFI et Christophe Châtelot du journal Le Monde Monde ont essayé, tant bien que mal, de pousser le président de la République à mettre fin au suspens sur la question d’un éventuel troisième mandat.

Sur le sujet, tout au long de l’émission Internationales diffusée ce dimanche 30 septembre, Alpha Condé n’a pas pipé mot. ‘’Nous avons tout le temps pour parler d’actualité’’, se contente-t-il dire en restant droit dans ses bottes.

‘’Les craintes de l’opposition à l’égard de la constitution, vous ne voulez pas en parler ?’’, lui demande Sophie Malibeaux. Alpha Condé de répondre sèchement à notre consœur de RFI : ‘’Mon problème aujourd’hui, c’est de faire connaitre à la jeunesse guinéenne et africaine ce qui s’est passé en 1958 et pourquoi’’.

‘’C’est une tâche qui demande du temps’’, lui fait remarquer Christophe Châtelot du journal Le Monde. ‘’RFI, tous les jours, parle de la Guinée. Aujourd’hui, ce qui m’intéresse, c’est d’expliquer à la jeunesse guinéenne et africaine ce qui s’est passé. Tout le reste, nous avons le temps d’en parler’’, rétorque le locataire de Sékhoutouréyah, imperturbable.

Le journaliste de TV5 Monde de revenir à la charge en reformulant sa question en ces termes : ‘’Avez-vous envie de diriger le 65e anniversaire de l’indépendance de la Guinée en tant que président de la République ?’’

‘’Je n’ai pas à répondre à ces questions’’, coupe court le président Condé, catégorique. ‘’Je dis que le 60e anniversaire doit être de faire connaitre [l’histoire]. Vous verrez des portraits de Nasser, Mohamed V, Mandela et autres. Je veux que la jeunesse guinéenne sache ce qui s’est passé en 1958 et le rôle que la Guinée pour le panafricanisme. C’est de cela que je vais parler au peuple. Si vous voulez parler d’autres choses, ce n’est pas avec moi’’, tranche le numéro un guinéen.

Et pour clôturer l’entretien réalisé dans son palais, le chef de l’Etat dit à qui veut l’entendre que ‘’ce n’est ni TV5 ni RFI qui va décider du destin du peuple de Guinée’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

8 comments

  1. Mr le président je pense que la question est aussitôt simple mais comme vous faite semblent de ne pas comprend pour répondre, on vous avertit encore de plus c’est ne pas à vous aussi qui vas décidé le destin de la guinée car nous le detenons en main.

  2. Non au 3eme mandat

  3. Tu vas bientôt répondre cette question. Tu pensais que 10 ans c’etait l’étern !

  4. Tu vas bientôt répondre cette question. Tu pensais que 10 ans c’etait l’éternité !

  5. C’est pas Alpha Condé ni les opposants qui décident le l’avenir politique de la guinée, c’est plutôt le peuple qui dira a Alpha de rester même si la constitution lui demandait à partir.

  6. merci fama pour votre reponse face a ces journaliste dirige,les guineen vous prefere meme pendant 40 mandat au depend des opportinist et assoifee du pouvoir comme koto et faya.

  7. C’est à la majorité du peuple de Guinee de decider le 3e mandat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info