Accueil » Politique » Fête de l’indépendance au stade du 28 septembre : ‘’C’est une insulte à la mémoire collective’’

Fête de l’indépendance au stade du 28 septembre : ‘’C’est une insulte à la mémoire collective’’

Le gouvernement a choisi le stade du 28 septembre pour la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance de la Guinée. L’honorable Ousmane Gaoual Diallo qualifie la décision d’insulte à la mémoire des victimes du massacre du stade du 28 septembre.

"

‘’C’est honteux pour notre pays. La mémoire des victimes est encore toute fraiche. Voir des militaires, des gendarmes, même si c’est pour une simple démonstration, ça réveille un traumatisme chez les guinéens’’, déclare le député uninominal de Gaoual.

Selon le nouveau patron de la cellule de communication de l’UFDG, au lieu de faire toute la lumière sur le massacre du 28 septembre, les autorités insultes la mémoire des victimes. ‘’Pour nous, c’est une insulte à la mémoire collective. En lieu et place d’une justice qui était attendue on se permet de faire ça. Voir défiler au stade des personnalités incriminées, c’est traumatisant.’’, ajoute-il au micro de VisionGuinee.

Il estime que la capitale Conakry dispose de lieux plus appropriés pour abriter les festivités de l’an 60 de l’indépendance de la Guinée. De l’avis du parlementaire, le stade du 28 septembre ‘’symbolise la cruauté de nos forces de défense et de sécurité’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

17 comments

  1. N’importe quoi. Tu confonds memoire et histoire. Honte à toi er nous, on est fier de notre histoire, l’histoire de tout un peuple et la memoire dirigée ailleurs. Vive la Guinée

  2. La plus grande insulte que vous avez qualifiée de coup de pocket, c’est quand votre piètre leader est allé se prosterne devant Dadis en 2015 pour lui réclamer une alliance politique après l’avoir présenté comme bourreau principal du 28 septembre. À travers votre honteuse position face à cette fête, vous envoyez un message dont vous verrez la portée lors des présidentielles prochaines. Vos démarches n’ont plus rien de politique. C’est dommage pour vous…

  3. Voilà des raisons qui poussent une bonne frange de Guinéens à croire à raison ou à tort que votre parti n’est pas trop digne de la Guinée.
    Car, vous haïssez et vomissez tout ce qui fait la gloire de ce pays.
    Dommage!

  4. UFDG,continuez à vous opposer à tout dans ce pays! Ce qui reste clair, vos états d’âme ne vont faire souffrir que vous mais pas les autres guinéens. Cet insolent et haineux député se prend pour qui même ? Comment peut il se permettre de traiter nos vaillantes forces de defence et de sécurité de cruelles?

  5. Shame on you we are proud to celebrate our independent day where ever we want this is what i called self betrayal you’l stay for the rest of your life on that state always victim because God knows you people are so weaked

  6. Je ne sais pas s’il y a de vrais conseillers au sein de ce parti pour soigner son image auprès des autres guinéens qu’ils ne rassurent pas. Ils viennent de rater une grande occasion de rassurer les autres guinéens de leur capacité de rassemblement et de réconciliation des guinéens malgré leurs divergences. Depuis 2010, je cherche la réponse à une question simple : en quoi l’ufdg ferait mieux que le pouvoir en place ? En attendant sidya est le seul qui rassure la majorité des guinéens de sa capacité de réunir tous les guinéens autour d’un projet cohérent de développement… Je suis encore dessus de ce parti malgré le courage, l’importance et la détermination de ses militants…

  7. Tu n’es qu’un apatride mais toi et ton mentor vous serez déçus

  8. Cellou dallein alias (Satan rouge ) a une fois encore déçu d’opinion en marquant son absence à la fête nationale et cela montre à suffisance qu’il est apatride sinon comment prétendre dirigé un pays et à ne pas respecter sa fierté nationale c’est dommage dommage encore dommage mais l’histoire retiendra que la guinée avait un leader apatride à l’occurrence Cellou dallein Diallo alias (Satan rouge )

  9. Un peuple qui n’a aucun respect pour ses morts assassinés ou ses propres filles violées au grand jour par des hordes sauvages déguisées en forces de l’ordre, se condamne au sort de misère que vivent la majorité des Guinéens, malheureusement.
    L’UFDG s’est grandie une fois de plus d’avoir appelé ses militants et sympathisants à ne pas aller prendre part à cette insulte à la mémoire des victimes de cette bestialité organisée dans ce sinistre stade le 28 septembre 2009. Le pouvoir AC vient ainsi de lever tous les doutes qui pouvaient encore subsister sur sa farouche détermination à ne pas laisser la justice guinéenne faire la lumière sur ces macabres événements. Le message de défi ainsi délivré est surtout cinglant pour nos organisations de défense des Droits de l’homme, la Cour pénale internationale et l’énigmatique communauté internationale.
    Les leaders de ce parti, CDD en tête, se doivent de tirer toutes les leçons politiques qui s’imposent face à cette cynique initiative d’AC et de son clan d’ethnocentristes et mafieux pilleurs de nos ressources.

    • S’il y’a un guinéen qui n’a aucun respect pour ses morts assassinés ou ses propres filles violées au grand jour, c’est bien Mamadou Cellou Dalein Diallo, le président de l’ufdg. Où étiez vous quand Cellou est allez pleurnicher à Ouaga ,auprès de Dadis ,dont il s’était réjouit de la tentative d’assassinat et qu’il avait accusé de tous les péchés d’Israël ,pour obtenir une alliance électorale en 2015 ? Mr Sow ,faites au moins semblant d’être de bonne foi!

      • J’ai bien suivi l’épisode que vous décrivez mon frère, mais entre AC qui fait séquestrer Dadis à Ouga, tout en refusant d’organiser le procès de ce triste dossier, et CDD qui récuse l’organisation dans cette même enceinte d’une fête de l’indépendance, vous avouerez même en privée que la mémoire des morts et l’honneur des femmes violées ne se réclameraient certainement pas du premier cité, s’ils pouvaient s’exprimer.
        Par ailleurs, sans être pour le moins possible être un fan de Dadis Camara (DC), je rappellerais qu’il n’est pas courant de voir des coupables, dans ce genre de crimes politiques massifs, faire des pieds et des mains pour pouvoir venir assister aux procès
        prévus. C’est d’ailleurs tout l’intérêt qu’il y a à ce que l’intégrité de Toumba soit préservée par tous les moyens dans les geôles d’AC.
        Cela dit, je suis peut-être de ces rares patriotes qui reprochent notamment à CDD de n’avoir pas choisi d’aider à la manifestation de la vérité sur cette affaire, en usant de son statut de victime qui avait failli y laisser sa vie du reste. Mais je ne suis pas dupe des enjeux financiers et électoraux qui s’étaient joués en 2010 autour de cette même affaire…
        C’est vous dire une fois de plus qu’à toute notre différence, moi je ne suis lié à aucun parti ni aucun leader politique de la place, crédible ou non.

  10. C’est toi qui représente la vraie insulte par le simple fait de dire cette phrase et invité vos pauvres militants aveuglés par vos idéologies communautaires et votre système lache de victimisation en tout temps
    Mais le peuple de Guinée a déjà pris drap
    Vous ne pourrez jamais me séparer de mon frère pouloh,malinkeh,sossou,guerzer,kissi,paga, bref nous resterons unis et réglerons nos problèmes internes main dans la main….
    Le 28 septembre 2009 n’a rien à avoir avec notre fête d’indépendance
    Bandes de politiciens haineux

  11. Tu n’as rien à dire, irresponsable, les mâles intentionnés, ton président a accusé Dadis sans aucun jugement où la vérité après il est allé auprès de lui pour des faims politique en oubliant ce que vous dites militant victime, l’es malhonnêtes que vous êtes, le peuple de Guinée a démontré au stade de quoi il est capable,

  12. Toi et ton mentor vous êtes désemparé aujourd’hui tu parles d’insulte mais tu as oublié que Cellou dallein alias (Satan rouge ) s’est rendu à Waga pour faire pact avec Dadis alors qu’on la vue sur le plateau de l’émission France 24 il accusait à tort Dadis ! Si vous avez une mémoire de poule alors le peuple n’est ainsi et je répète que Cellou partira comme Étienne tshisekedi.

  13. La fête de l’independance est nationale, elle n’est pour aucun parti ni pour aucune etnie mais pour toute la Guinée. Aucune raison nest justifiable pour son boyecote; les massacres du 28 septembre est l’une des parties negatives de notre histoire mais la solution finale sera nous pardoner entre nous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info