Accueil » Société » Cheick Sako tranche : ‘’Toumba Diakité n’ira pas se soigner à l’étranger’’

Cheick Sako tranche : ‘’Toumba Diakité n’ira pas se soigner à l’étranger’’

Mes amis journalistes, quelque fois, on vous induit en erreur. Quand vous écoutez certains professionnels du droit concernant M. Toumba Diakité qui est un accusé actuellement en détention, tout ce qui est dit sur lui est une contre-vérité’’.

"

Ces mots sont du ministre de la justice qui a démenti vendredi les avocats de l’ancien aide de Dadis Camara qui assuraient que leur client est mal en point à la maison centrale de Conakry.

‘’Sa nourriture et ses frais médicaux sont pris en charge par mon cabinet. Tous les mois, il y a un montant que nous débloquons pour son entretien à la maison centrale. Nous ne sommes pas obligés de le faire, mais nous sommes conscients que ce n’est pas un prisonnier comme les autres’’, a révélé le ministre Cheick Sako.

‘’Le directeur de l’administration pénitentiaire et le régisseur lui rendent visite quotidiennement. Toumba Diakité est bien traité à la maison centrale. J’ai décidé un petit budget tous les mois pour sa nourriture et ses soins médicaux. Il nous écrit de temps en temps’’, a assuré Maitre Sako, qui affirme que l’ex-aide de camp de Dadis Camara le remercie pour son traitement en prison.

‘’Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent (…). Il est accusé dans un procès sensible. Nous l’avons fait venir de Dakar. On a une obligation de tenir compte de sa santé. Ses avocats peuvent dire ce qu’ils veulent, mais il n’ira pas se soigner à l’étranger’’, a-t-il tranché.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Ne voiles pas la face

    Sacko la roue tourne et le passe’ edifie. Dieu merci que toi aussi tu nous a montre’ ton degre’ soummission a un systeme qui broie son propre peuple. Tout ce que Dieu fait est bon, si tu n avait pa ete toi aussi ministre, on allait nous chanter de ta celebrite et de ton intellect comme on a l habitude de le faire. Heuresement Dieu merci

  2. En matière d’appréciation des conditions de détention et de santé du prisonnier politique qu’est Toumba, et dont l’avis personnel est inaccessible à l’opinion, ce n’est certainement pas l’avis d’un ministre du pouvoir RPGiste que l’on privilégierait contre celui du collectif d’avocats qui s’efforcent de défendre les droits de ce déténu sensible.
    Par ailleurs Cheick Sako, ne convaincra pas grand monde notamment sur la probité de ceux qui ont estimé le coût faramineux de ce procès guinéo-guinéen. La « culture nationale » du pillage des deniers publics ne s’est certes jamais aussi bien portée que depuis 2011, mais à 78 milliards GNF, ils font plus qu’enfoncer le clou. Et ce, pour la simple raison que le procès d’Hissène Habré, que le ministre Sako cite en référence, était celui d’un ancien chef d’Etat africain jugé dans un autre Etat africain que le sien, avec toutes les différences que cela suppose avec le genre de procès guinéo-guinéen auquel l’on peut s’attendre de la part de notre « justice aux ordres », surtout sur ce dossier à propos duquel, elle continue visiblement à user de tous les artifices possibles, pour faire traîner l’organisation d’un procès.
    Nous ne manquons décidément pas « d’oiseaux de mauvaise augure » dans notre sacré pays !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info