Accueil » Société » Abdoulaye Bah refuse la main tendue du maire de Kindia

Abdoulaye Bah refuse la main tendue du maire de Kindia

L’ancien président de la délégation spéciale de Kindia a opposé un refus à la main tendue du maire de la cité des agrumes. Abdoulaye Bah continue de qualifier Mamadouba Bangoura d’illégitime à la tête de la commune.

"

‘’Comment voulez-vous que je puisse collaborer avec quelqu’un qui est illégitime alors que le dossier sur la mairie de Kindia est en justice ?’’, rétorque Abdoulaye Bah quand il lui est demandé sa réaction à la main tendue du maire de la cité des agrumes.

‘’Il n’y a aucune raison de collaborer avec une personne qui a été imposée de force à la tête de la mairie. La gendarmerie nous a expulsés et violentés pour que les autres conseillers puissent voter’’,  assure celui qui se considère comme maire de Kindia.

‘’Nous ne reconnaissons pas Mamadouba Bangoura comme maire. Kindia ne le reconnait pas. Il sera l’un de mes conseillers dans la future équipe que je vais diriger dans les prochains jours. D’ici là, je reste et demeure le maire de Kindia’’, dit-il avec insistance au bout du fil.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 8 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Ce Monsieur n’a pas honte de mentir pour alimenter son penchant victimaire. Sa première version était que ses conseillers et lui se sont opposés au vote en évoquant l’accord politique qui le donne maire. N’ayant pas réussi à faire respecter l’accord, qu’ils ont cassé tout avant de sortir de la salle en qualifiant le vote de mascarade. Aujourd’hui, cette version a changé. Que de menteurs dans ce parti… Tu peux continuer à rêver qu’un miracle viendrait remettre en cause le vote démocratique des élus en faveur d’un homme béni qui a écrasé un adversaire arrogant, ethnocentriste et insolent. Monsieur le maire, ne tendez pas la main à ce type qui appartient au passé.

  2. Comme on ne cessera de le répéter, c’est seulement avec ce ton et cette position de fermeté qu’exprime Abdoulaye Bah, que le vivre-ensemble pourra être rétabli dans une bonne cohésion entre les Kindianais.
    Même si l’administration locale est forcément aux ordres du pouvoir RPGiste, qui a orchestré le hold-up électoral et les actes de sauvagerie des loubards, que les autorités préfectorales ont couverts, il ne faut surtout pas céder aux sirènes envoûtantes du représentant d’un des « pions » qu’AC a placé au sein de l’OR.
    Car au-delà des enjeux financiers qui se trament notamment autour des taxes que CBK verse à la CU, et que certains notables et les autorités préfectorales de Kindia se partageaient avant l’arrivée du jeune président de la délégation spéciale de la ville, ce qui se joue à Kindia, c’est tout le symbole du refus des diverses manoeuvres de fraude électorale du RPG. Symbole qu’il faudra impérativement faire prévaloir pour les consultations électorales à venir.
    Malgré les faiblesses manifestes de la stratégie de l’opposition, on ne peut que se réjouir de l’émergence de cette nouvelle donne. Car sans un effort pour faire respecter nos lois et le choix démocratique des électeurs, la Guinée n’aura jamais des dirigeants intègres et capables de faire sortir le pays de sa léthargie endémique. C’est aussi simple que çà; sinon on s’en serait déjà aperçu depuis 60 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info