Accueil » Société » ‘’Dans moins de 2 ans, la Guinée sera entièrement électrifiée’’, promet l’épouse d’Alpha Condé

‘’Dans moins de 2 ans, la Guinée sera entièrement électrifiée’’, promet l’épouse d’Alpha Condé

La première dame de la République a effectué un déplacement jeudi sur le site de construction du barrage hydroélectrique de Souapiti d’une capacité de 550 MW. En compagnie d’épouses de diplomates accrédités en Guinée, Djénè Kaba a salué l’évolution des travaux sur le chantier.

"

L’épouse du chef de l’Etat se dit convaincue que ‘’dans moins de 2 ans, la Guinée sera entièrement électrifiée. C’est donc une grande joie. Parce que nous savons que sans électricité, rien n’est possible’’.

‘’C’est le lieu de saluer l’initiative du président de la République, le VRP (voyageur, représentant et placier), c’est-à-dire le grand commercial qui vend la Guinée à bon escient’’, a indiqué Djénè Kaba, qui précise que le numéro un guinéen a pu trouver les moyens nécessaires pour la construction du barrage de Souapiti.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmai.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. J’ai tellement du respect et d’admiration pour cette dame que je ne souhaiterais pas la voir atteinte la même maladie que son époux de président, LE MENSONGE. Par quelle magie la guinée sera électrifiée en moins de 2 ans? Qu’on se prenne un peu au sérieux dans ce pays quand même !

  2. Ce que le président alpha Condé a fait dans le domaine énergétique est hautement salutaire car pendant 53 ans la Guinée ne disposait que 110 mégawatts , maintenant la Guinée est entraint de produire environs 1000 mégawatts en 8 années seulement
    Un bon croyants ne doit pas être ingrat

  3. Est-ce que Hadja sait même ce que veut dire une Guinée entièrement électrifiée !?
    Entièrement électrifié = tous les villages guinéens vont bénéficier de l’électricité et il y en a des milliers, non reliés au réseau électrique national !!
    Le faire en moins de 2 ans est impossible ; la Guinée rentrerait dans le Guinness des records !!
    Sacré Alpha et son épouse ; c’est à croire que la démagogie est contagieuse !!

  4. « Vendre la Guinée à bon escient », voilà une expression que les Guinéens avertis ne comprendront certainement pas de la même manière que Mme Djènè Kaba et ses proches notamment.
    Sur le projet en cours à Souapiti entre autres, quand on sait que les 450 MW (mégawatt) de puissance installée en coûteront soi-disant 1,3 milliard USD au contribuable guinéen, alors que la même société chinoise construit le même type d’ouvrage sur le Nil Bleu (Ethiopie) pour une puissance installée de 6000 MW pour 4 milliards USD, on se réjouira moins facilement.
    Car si le MW de puissance installée du barrage guinéen est ainsi facturé à 2,88 millions USD, il faut savoir que celui du barrage des Ethiopiens est estimé, lui, à 0,66 million USD.
    Autrement dit, il en coûtera soi-disant au pauvre contribuable guinéen de payer 4,36 fois plus cher qu’à son homologue éthiopien pour se doter du même MW de puissance installée chinois.
    Et encore, on ne parle que des estimations initiales de coûts des deux projets. Sur le projet Souapiti, on parlais initialement de 517 MW à 1,5 milliard USD jusqu’à ce que les données soient ramenées aux chiffres cités dans cette petite analyse comparative.
    D’un point technique et économique, on peut comprendre que la première dame de la République ne soit évidemment pas informée des réalités du dossier. Cela se conçoit tout à fait.
    Mais là où le bat blesse, c’est lorsque profitant de la détresse séculaire de nos populations en matière d’accès à l’énergie électrique, le pouvoir RPGiste cherche à capitliser électoralement sur des projets qu’il a fait aussi démésurément surfacturer et ce, au nez et à la barbe de ses opposants et des patriotes avertis.
    D’un point purement politique donc, il n’y a pas (trop) de risques de se tromper en estimant qu’aux prix on ne peut plus gonflés où les différents projets guinéens sont soi-disant réalisés depuis 2011, un CDD ou un SIDYA aux commandes de l’Etat aurait réussi à faire certainement beaucoup mieux pour le pays, surtout en matière de gros marchés d’infrastructures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info