Accueil » Politique » Pour avoir encouragé l’usage d’armes à Bambeto, Amadou Damaro Camara bientôt devant la justice ?

Pour avoir encouragé l’usage d’armes à Bambeto, Amadou Damaro Camara bientôt devant la justice ?

L’opposition républicaine est vent debout contre le député Amadou Damaro Camara, président de la majorité parlementaire. Dans une déclaration, Cellou Dalein Diallo et ses pairs estiment que le discours de ce dernier, ‘’arrogant et irresponsable’’, ne cesse de se ‘’radicaliser avec des ingrédients qui peuvent conduire notre pays à la guerre civile’’.

"

Cette sortie de l’opposition intervient après la déclaration du député Damaro Camara dans l’émission ‘’Droit dans les yeux’’ dans laquelle le parlementaire se dit favorable à l’usage d’armes à Bambeto.

‘’L’Etat a le droit régalien de rétablir l’ordre. Maintenant, sur l’axe de Bambéto, ce n’est plus un maintien d’ordre, c’est une lutte contre le grand banditisme, contre la criminalité. On ne doit plus aller avec des bâtons là-bas. On doit aller avec des armes parce qu’on est soumis à être tués, pas par des manifestants. Pour moi, ce sont des bandits. (…)’’, a indiqué l’honorable Camara, cité par les opposants au régime d’Alpha Condé.

‘’Ces propos d’un élu sont insoutenables. Monsieur Amadou Damaro Camara, en qualifiant l’opposition et ses militants de ‘’bandits’’, encourage et cautionne ainsi l’usage des armes de guerre contre les manifestants avec, à date, plus de 100 morts dans cette zone ciblée. Ces propos irresponsables, anti-démocratiques et antirépublicains peuvent engendrer des périls majeurs sur la cohésion sociale, voire sur l’unité nationale’’, alerte l’opposition.

Elle attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette énième sortie médiatique du patron de la majorité parlementaire qui, selon elle, criminalise les jeunes de l’axe pour ‘’justifier une répression de grande envergure avec des milices armées pour des exécutions extra judiciaires’’.

L’opposition assure qu’elle se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires contre le député Amadou Damaro Camara et tous ceux de l’entourage d’Alpha Condé qui posent des actes de mauvaise gouvernance, de déni de droit et de remise en cause des acquis démocratiques.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info