Accueil » Économie » Le gouvernement n’envisage pas dans l’immédiat une baisse du prix du carburant à la pompe

Le gouvernement n’envisage pas dans l’immédiat une baisse du prix du carburant à la pompe

Le cours officiel mondial du baril de pétrole est à la baisse. En Guinée, les autorités appliqueront-elles le principe de flexibilité des prix à la pompe ? La question qui vaut son pesant d’or a été posée au ministre des hydrocarbures.

"

‘’Depuis deux semaines, on assiste à une baisse du prix du baril à l’international’’, confirme Zakaria Koulibaly, ministre des hydrocarbures, interrogé jeudi par les Grandes gueules.

Le ministre Koulibaly laisse entendre que la Guinée ne procèdera pas dans l’immédiat à une baisse du prix des produits pétroliers à la pompe.

Pourquoi ? ‘’Il se trouve que note pays n’achète pas localement le produit. Nous avons l’obligation contractuellement de commander le carburant deux mois à l’avance. Le produit consommé en novembre a été commandé en septembre’’, argumente-t-il.

Il rassure qu’une baisse des prix du carburant à la pompe sera faite si la tendance baissière du prix du baril à l’international se maintient. ‘’On est sur un stock ancien, si la baisse se poursuit, on ajustera les prix’’, s’engage M. Koulibaly.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Si c’était monté le prix du carburant a l’international sûrement c’est aujourd’hui ils allaient ajouter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info