Accueil » Politique » Bah Oury accuse Bouréma Condé d’être responsable de la crise à Matoto

Bah Oury accuse Bouréma Condé d’être responsable de la crise à Matoto

Le dirigeant du mouvement Renouveau déplore la crise qui secoue la mairie de Matoto. Pour Bah Oury, cette situation prouve à suffisance que la question des élections communales a été très mal gérée par le ministère de l’administration du territoire.

‘’La situation de Matoto reflète la manière dont les élections locales ont été gérées de bout en bout. Il y a deux groupe de personnes qu’on appelle mouvance et opposition républicaine qui ont concocté des accords et qui ont eu la bénédiction du ministère de l’administration et du territoire pour faire comme bon leur semble en prenant en otage les institutions’’, martèle Bah Oury, interrogé par nos confrères de Nostalgie FM.

Pour l’ancien ministre de la réconciliation nationale,  ‘’rien n’est fait de façon transparente en ce qui concerne la gestion de ces élections et cela pose problème’’.

Il assure que ceux qui ont signé l’accord du 8 aout ont mis ce pays dans cette situation. ‘’Ils sont globalement responsable de tout ce qui va advenir. Ces deux groupes de personnes sont en train de travailler contre les intérêts de la population. A chaque fois qu’on se dit qu’on a dépassé une étape, on nous ramène en arrière encore pour nous faire perdre du temps’’, ajoute-t-il

Il accuse le ministre Bouréma Condé d’être responsable du bras de fer en vue entre le pouvoir et l’opposition dans la commune de Matoto. ‘’La question des élections communales est très mal gère par le ministère de l’administration  du territoire. Et le premier responsable, c’est Bouréma Condé’’, tranche M. Bah.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Ce sont des hors la loi, ce groupe est le pire des guinéens qui existent, ils font ce qu’Ils veulent comme ils le veulent. C’est vraiment décevant qu’au règne d’Alpha Condé ces comportement anti démocratiques existent. C’est pathétique.

  2. Un mal élu fini par mal partir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info