Accueil » Libre opinion » Attention au piège Mesdames et Mesdemoiselles, le nouveau code civil adopté est en votre faveur !

Attention au piège Mesdames et Mesdemoiselles, le nouveau code civil adopté est en votre faveur !

Il y a beaucoup de questions discriminatoires qui sont réglées par le nouveau code civil. C’est Par exemple la question de la nationalité. Dans ce code révisé, la femme peut transmettre la nationalité par le mariage. Ce qui n’est pas le cas dans les dispositions du code en vigueur.

Il y a aussi l’harmonisation de l’âge du mariage à 18 ans pour l’homme et pour la femme. La déclaration de naissance est aussi faite par la femme. L’autorité parentale est exercée  par les 2 parents.

Dans ce code civil, les femmes n’ont plus besoins d’autorisation maritale pour le choix de leur profession. Les enfants nés hors mariage ont droit à l’héritage, pourvu qu’ils soient reconnus.

Il y a aussi les questions de l’héritage des femmes.

Elles s’opposent particulièrement aux articles 282 et 283 de ce Code, relatifs au mariage avec option. C’est-à-dire la légalisation de la polygamie.

Il y a d’abord la déclaration de naissance. Contrairement à l’ancien code et qui peut être faite par les deux parents, l’autorité parentale est exercée notamment par le père et par la mère. Car dans l’ancien code, l’autorité parentale était exclusivement exercée par le père, d’où l’urgence aujourd’hui de réviser ce code civil et de tenir compte de ces innovations.

Le code civil actuel provoque des conflits dans des foyers, comme celui lié à l’héritage et à la succession évidemment. Ce qui se passe quand vous êtes veuve et que vous n’avez pas d’enfant, automatiquement, les parents de votre mari viennent tout vous prendre quand il décède. On vous met à la porte et on vous prive de tous les biens de votre mari décédé.

Nous estimons que c’est une injustice totale et qu’il faut protéger ces femmes et faire en sorte que le mariage soit sécurisé (…) Tout le débat du code civil ne peut pas se résumer à l’article concernant la polygamie. C’est vrai qu’il y a des musulmans et des chrétiens, mais nous nous sommes entendus sur un document, celui de la constitution. La constitution gouverne la vie de la nation.

Par Ibrahima DIALLO

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. @Ibrahima:Tu as parfaitement raison sur les différents aspects.Mais,le fonds du problème dans ce cas de figure est la question de Polygamie versus la MONOGAMIE.Et,plus de 60% de la population guinéenne est féminine…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info