Accueil » Société » Alpha Condé veut faire de la Guinée, dans 5 ans, le pays le plus électrifié de la sous-région

Alpha Condé veut faire de la Guinée, dans 5 ans, le pays le plus électrifié de la sous-région

Dans la soirée lundi 31 décembre, dans son adresse à la nation, le président de République a déclaré que la fourniture d’électricité est au cœur de son projet de gouvernance. Il se donne 5 ans pour faire de la Guinée le pays le plus électrifié de la sous-région.

‘’Notre ambition est de faire, dans cinq ans, de la Guinée, le pays le plus électrifié de la sous-région’’, a dévoilé Alpha Condé dans son discours de nouvel an, précisant qu’après le barrage de Kaleta inauguré en 2015, avec une capacité de 240 MGW, ‘’nous avons lancé en avril 2016, le projet Souapiti d’une puissance installée de 450 MGW. Le projet Amaria est lancé depuis le mois de janvier 2018 pour une capacité de production de 300 MGW’’.

Mais ce n’est pas tout. Loin de là. Il précise que les projets des barrages de Koukoutamba à Tougué, d’une puissance de 200 MGW et Foumi à Kouroussa, de 90 MGW, sont en cours.

Selon le chef de l’Etat, le taux d’électrification qui était de 13,4% en 2013, est aujourd’hui passé à 35,2% sur le secteur inter connecté et 7%¨sur le secteur non interconnecté. D’ici 2020, a-t-il indiqué, ‘’notre ambition est d’atteindre un taux d’accès à l’électricité de 65% sur le secteur interconnecté’’.

Il rassure les guinéens que de nombreux projets de construction de barrage sont en attente de réalisation. Il s’agit notamment des mini-centrales, de Touba, Kogbedou Frankonedou, Daboya et Zebela.

Il prévoit la construction une centrale à Keno, un  barrage hydroélectrique à Diaraguela, une centrale solaire à Koumaguely. Le numéro 1 guinéen ajoute qu’il compte renforcer l’énergie hydroélectrique par l’énergie solaire. Ce qui permettra à coup sûr de réduire le recours à l’énergie thermique, à l’en croire.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Alpha Condé, ton 2ème et dernier mandat fini l’année prochaine !! Comment peux-tu encore avoir pour ambition de faire dans 5 ans, de la Guinée, le pays le plus électrifié de la sous-région !?
    Commence déjà à fournir durant les mois qui te restent à la tête de la Guinée, de l’électricité aux guinéens 24H/24 et sur l’ensemble du petit réseau interconnecté guinéen !!
    La vision 2020-2025 n’est plus de ton ressort ; mais, celui du futur Président de la République de Guinée (Dalein, inch’Allah) !!
    Alpha a été Président de l’Union Africaine (UA), il sait donc que la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance interdit aux États signataires, en son article 23-5 : « tout amendement ou toute révision des constitutions ou des instruments juridiques qui porte atteinte aux principes de l’alternance démocratique ». Fin de citation.
    Alpha, bori baba !!

  2. 5 ans ne trouvera pas en Guinée. Sois tu pars en 2020 ou on te chasse. Tu as été un mal pour la Guinée.

  3. C bien d faire des projection surtout apres 8 ans de gestion sans resultat serieux. Le peu de realisation faite a servi au petit clan de vider les caisses de l’etat. Apres ton depart en 2020, le futur president doit absolument auditer le secteur d lelectricite ou des milliard d dollar on ete soit disant investit pour ce maigre bilan.

  4. Une première vérité à rétablir, c’est que la centrale de Kaléta ne fournira jamais ces 240 MW de puissance installé, tout comme celle de Souapiti, pour les 450 MW qu’AC brandit pour impressionner les Guinéens non avertis. Les réalités d’exploitation sont tout autres, comme les spécialistes en témoigneraient sur les sites de Garafiri ou Kaléta…
    Une deuxième est que l’objectif inavoué de cette hasardeuse politique de construction d’unités de production d’énergie ne vise pas à satisfaire les seules consommations notamment industrielles, encore très faibles de notre pays, mais surtout à fournir de l’électricité au Mali et Burkina Faso…
    La troisième vérité, et la plus dommageable pour l’économie du pays, se cache derrière les surfacturations astronomiques ou gonflages des coûts de réalisation (complaisamment fixés avec les bénéficiaires des marchés de gré à gré de ces projets)
    Aucun effort patriotique ne devra donc être ménagé pour empêcher AC et son clan de capitaliser électoralement de surcroît sur la détresse endémique des Guinéens en cette matière de fourniture d’électricité. Car CDD voire SIDYA ou tout autre président qui aurait été élu à sa place en 2010, aurait fait certainement autant sinon mieux que lui sur cet important dossier, en 8 huit années de pouvoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info