Accueil » Société » Après sa libération, Fatou Badiar doit bénéficier de soins appropriés, selon son avocat

Après sa libération, Fatou Badiar doit bénéficier de soins appropriés, selon son avocat

A l’occasion du nouvel an, le président Alpha Condé a accordé à sa grâce à Fatou Badiar  Diallo, condamnée à 15 ans de réclusion criminelle dans l’affaire de l’attaque du domicile du chef de l’Etat. Au micro de VisionGuinée, Maitre Kpana Emmanuel Bamba parle d’un facteur de réconciliation nationale.

‘’Nous sommes animés de joie et de satisfaction après la grâce qui lui a été accordée. Nous pensons que cela va être un facteur de réconciliation, de cohésion et d’’unité nationale. L’affaire du 19 juillet 2011 est un dossier qui divisait une bonne partie des guinéens’’, a réagi l’homme en robe peu de temps après l’annonce de la grâce présidentielle en faveur de sa cliente.

En prison, la santé de Fatou Badiar s’est fortement dégradée. ‘’Elle était souvent malade. Les conditions de détention sont très atroces. Nous pensons que dès sa sortie, elle va être admise dans un centre hospitalisé bien équipé afin qu’elle recouvre sa santé’’, indique Maitre Kpana Emmanuel Bamba.

Selon les confidences de l’avocat faites à VisionGuinee, la désormais ancienne pensionnaire de la maison centrale de Coronthie est reconnaissante à l’endroit du chef de l’Etat.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Plus étonnant est le mutisme qu’observe curieusement l’opposition guinéenne face aux désastreuses conséquences de ce simulacre d’attentat. Une opération de manipulations politiques qui rappelle les basses manoeuvres dont SST faisait cyniquement subir les méfaits de sa récurrente complotite aux Guinéens.
    Cette innocente brave femme sera en plus obligée d’exprimer une « reconnaissance » à son cynique geôlier AC, qui lui aura ainsi volé 7 années de sa vie de dignité citoyenne.
    Quant aux motifs de « réconciliation » qu’invoque son avocat pour justifier cette libération, ils sont tout simplement ridicules de fausseté. Mais qu’est-ce qui peut encore étonner du reste dans les rouages de la justice aux ordres du « Mogho-Naaba de Conakry » ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info