Accueil » Société » Fatou Badiar sort de prison, AOB y reste : ‘’le président décide de gracier qui il veut’’, précise un avocat

Fatou Badiar sort de prison, AOB y reste : ‘’le président décide de gracier qui il veut’’, précise un avocat

Considéré comme le cerveau de l’attaque du domicile du président de la République, le commandant Alpha Oumar Boffa Diallo alias AOB, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, continue de purger sa peine à la maison centrale de Coronthie.

Dans la nuit du 31 décembre, le chef de l’Etat a accordé sa grâce à des détenus condamnés dans la même affaire à l’issue d’un procès en 2013. C’est le cas de Fatou Badiar Diallo, Almamy Aguibou Diallo et Mamadou Alpha Diallo qui purgeaient des peines d’emprisonnement de 15 ans dans le même centre pénitentiaire.

Selon la constitution guinéenne, le Président de la République exerce le droit de grâce. ‘’Le président, selon son intime conviction, décide de façon souveraine, de gracier qui il veut’’, confirme Maître Foromo Frédéric Loua, avocat et le président de l’ONG Mêmes droits pour tous.

‘’AOB, son nom ne figure sur la liste des graciés’’, précise ce défenseur des droits de l’homme qui espère que dans les prochaines grâces que le président décidera d’accorder à des personnes en conflit avec loi, le commandant Alpha Oumar Boffa Diallo fera partie.

Pathé Bah, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. En qualité d’officier de l’armée il sera difficile d’être libéré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info