Accueil » Politique » Sidya Touré et Dalein aplanissent leurs divergences

Sidya Touré et Dalein aplanissent leurs divergences

Les leaders des deux principales formations politiques de l’opposition peinaient à se mettre d’accord sur la désignation de 7 représentants devant compléter à 17 le nombre de commissaires au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

"

Sidya Touré de l’UFR réclamait 2 commissaires, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo 5 et le PEDN de Lansana Kouyaté 1.

Les présidents de l’UFR et de l’UFDG ont finalement réussi à accorder leurs violons sur la clé de répartition. La principale formation politique de l’opposition désignera finalement 4 commissaires, l’UFR 2 et le PEDN 1.

Pour Sidya Touré, ce débat n’avait lieu d’être. ‘’Le problème du nombre de commissaires à la CENI avait été reglé avant le vote de la loi’’, indique-t-il, ajoutant que des calculs mathématiques qui avaient été effectués par l’UFDG ont fini par changer la donne.

‘’Mais tout ça, c’est du détail. Consacrons-nous sur les vrais problèmes’’, recommande-t-il après son entente avec la figure de l’opposition.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Encore une fois, le président du parti UFDG cède du terrain malgré la loi qui explique explicitement comment la représentation des partis politiques à la commission électorale devrait être réalisée. En Guinée, c’est oublier la loi en faveur de la conclusion d’accords. Pauvre Guinée!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info