Accueil » Société » Une manifestation devant l’ambassade de Russie dispersée par les forces de l’ordre

Une manifestation devant l’ambassade de Russie dispersée par les forces de l’ordre

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées lundi à Matam devant l’ambassade de Russie en Guinée. Elles ont manifesté leur colère contre l’ambassadeur Alexandre Bregadze après son discours de soutien à Alpha Condé pour une présidence à vie.

Malgré la présence d’un important dispositif sécuritaire, les manifestants ont fait face aux forces de l’ordre pour se faire entendre et exprimer leur ras-le-bol contre le diplomate russe.

Pour disperser la foule, les agents de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogène à l’encontre des manifestants.

La semaine dernière à Sékhotouréyah, Alexandre Bregadze, opposé à l’alternance politique, a affiché son soutien au président Alpha Condé. Il s’est demandé à quoi sert l’alternance dans un pays où tout va bien, suscitant la colère de plus d’un.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Les opposants devraient demandé une doléance à la communauté internationale pour soutenir l’alternance en guinée. Mais faire à la manière Cellou, ne peut pas resoudre le problème, elle l’aggrave. engagé un combat frontale avec une puissance comme la Russie, c’est déjà perdu.

    • Je ne savais pas que c’était grave de faire un sit- in devant une ambassade …
      Pauvre Guinee avec ses pseudos intellectuels

    • Pourquoi faire une doléance au niveau d’une communauté de merde internationale mon chers alors que le peuple de Guinée est là stp soyons unis et tenons nôtres destins en mains et agissons comme l’a fait notre chers président Ahmed Sékou Touré qu’il repose en paix et de ce qu’il nous a appris donc arrêtez l’hypocrisie car cette indépendance on l’as arraché par le peuple de Guinée

  2. La récente manifestation de protestation devant les grilles de l’ambassade des USA à Koloma n’a évidemment pas la même « saveur d’illégalité constitutionnelle » que celle d’hier devant l’ambassade de Russie à Matam. On voit bien la bonne logique du « Deux poids deux mesures » que les FDS du tandem AC-KASSORY ont la haute mission d’appliquer sans discernement et ce, d’autant plus est désormais acquis que le pouvoir RPGiste ne risque même pas de voir le député CDD menacer (y compris personnellement) de ne plus siéger à l’AN, dont le mandat constitutionnel a expiré le 13 janvier 2019.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info