Accueil » Politique » Dubreka dit non à un 3e mandat d’Alpha Condé

Dubreka dit non à un 3e mandat d’Alpha Condé

A un peu plus d’un an de la fin du second et dernier mandat du président Alpha Condé, le mouvement anti troisième mandat pour le pensionnaire de Sékhoutouréyah prend de l’ampleur et s’organise.

"

Vendredi à Dubreka, des citoyens se sont mobilisés autour d’un front pour exiger le respect de la constitution.

Ils se sont réunis dans la cité de cité de Samba Toumani avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Dubreka dit non au projet de révision constitutionnelle » ou encore « Dubreka dit non au 3e mandat et Oui à l’alternance en 2020 ».

Dimanche dernier à Coyah, des jeunes, en majorité, ont initié des actions de protestation contre la modification de la constitution et contre le maintien d’Alpha Condé au pouvoir au-delà de 2020.

Mis aux arrêts pour entrave à la liberté de manifestation, ils ont été trimballés en justice avant d’être relaxés vendredi par le juge pour délit non constitué.

Dans une déclaration publiée mercredi, le Front national pour la défense de la constitution a demandé au président Alpha Condé de ‘’renoncer à toute ambition de s’éterniser au pouvoir en violation de la constitution et de ses serments devant le peuple’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Dire que « des citoyens se sont mobilisés » en parlant d’une vingtaine de personnes au plus,n’est pas ce qu’on appelle une description fidèle de l’événement!
    En journalisme, les mots utilisés comptent plus que l’événement lui même.Donc, il faut bien éviter de globaliser en lieu de déchiffrer. Car la description sera plus crédible quand le reporter dit qu’il y avait une centaine, ou un millier voire une dizaines que de simplement annoncer que « des citoyens se sont mobilisés » qui au fond n’apporte aucune précision juste de la confusion dans la dite description du sujet traité.

  2. Même une personne sa voix compte. Franchement, vous decevez les bons guinéens.AC doit servir un bon exemple pour tous, après lui, un autre faira pire . pourquoi. , vous courrez apres vos intérêts. C est décevant, nous voyons maintenant, la vraie face de vous rpgistes. Élu democratiqueme,il respectera cette démocratie, chèrement obtenue

    • N’ais pas peur du débat direct mon cher « Aly », tant que nous discutions dans la clarté et sur la base de faits réels!
      Par ce que je me suis uniquement pris à tes postings dans le passé, du fait qu’ils étaient majoritairement inspirés de faits imaginaires pour dénigrer un adversaire politique.
      Chose à on sens, est un sacrilège et surtout que cet « ennemi » politique regorge de mille vices et défauts.Donc, pas vraiment besoin d’invention pour lui clouer e bec.

      Ceci, revenons au sujet qui nous concerne ici!
      Quand tu dis que le Pr Alpha Condé devrait servir d’exemple vaille que vaille en laissant notre pays dans des mains des gens certifiés et hautement qualifiés dans le pillage de nation, c’est de cla le sens d’exemplarité dont ton patriotisme prône?
      Cette option n’a aucune caution morale sachant d’avance qu’en abandonnant le pays dans les mains de gens de peu de valeurs morales, cela revenant d’office à condamner le pays à d’éternel recommencement.
      Donc, si le président Alpha veut rentrer dans l’histoire, il a le devoir moral de protéger contre vents et marrées la Guinée d’un retour du pillage à ciel.
      Ensuite, qui des Guinéens nés après 1984, se souviennent aujourd’hui que ce pays avait plus d’une trentaine d’unités industrielles à son actif la mort d’A.S.T? Presque 0%.
      Par ce que le pays était tombé dans de mauvaises mains qui l’ont dépecé,dénaturé,déshonoré en lui ôtant tout ce qu’il avait comme fierté et valeurs morales.

      Franchement, pourquoi croire naïvement que tous ceux qui s’opposent au retour éventuel d’anciens pilleurs, sont tous des « opportunistes »qui ne protègent que leurs intérêts?
      Quand sais-tu réellement? Rien du tout sauf des imaginations abusives tirées sûrement de tes propres vécus n’est-ce pas?

      Bref, mon cher « Aly » que tu le veuilles ou non, il y a bien de ces patriotes qui n’ont aucune espèce d’intérêts quelconques à défendre avec le régime Alpha Condé depuis son avènement en décembre 2010 et qui n’ont jamais cherché le moindre contact à plus forte raison espérer des retours.
      C’est bien ce que les psychanalystes appellent l’effet-miroir( on juge toujours les autres selon notre propre prisme personnel en disant que j’aurais fait ainsi si j’aurais été à sa place).
      Voilà pourquoi il ne faut pas croire définitivement que le patriotisme est mort de sa belle mort chez tous les Guinéens, mon très cher « Aly »!
      Pour ta culture, prière de bien vouloir revisiter l’histoire de notre pays pour t’inspirer davantage sur le risque qu’encourt la Guinée!

  3. Le seul fait de l’avènement sur l’échiquier sociopolitique de telles initiatives émanant notamment de jeunes citoyens, toutes communautés et régions guinéennes confondues, constituera la planche de salut qui pourrait sauver le pays du naufrage inexorable auquel un 3e mandat d’AC condamnerait les Guinéens.
    Ces jeunes patriotes de Dubréka qui ont bien compris ce danger, ont ainsi le grand mérite d’impulser cette indispensable mobilisation de tout le peuple de Guinée qui aura ainsi mis 10 années à observer qu’il n’y a de positif à attendre de la gouvernance médiocre et surtout dévastatrice du pire chef d’Etat qu’il pouvait encore avoir à se coltiner en ces années 2010, après les lourds sacrifices en vies humaines de 2006, 2007 et 2009…
    Ces jeunes, depuis leur cité en pleine mutation de Dubréka, observent la peau de chagrin dont la gouvernance clivante et incompétente a fait, entre autres, de Fria et de son emblématique unité de production d’alumine. Ils savent que malgré la frénésie du pillage des ressources bauxitiques engagé à travers des contrats de concession opaques dans leur riche région côtière, c’est plutôt le chômage de masse qui attend même la plupart de ceux réussiront de bons cursus de formation, tant en Guinée qu’à l’étranger.
    Le révoltant tournois sportif que des porteurs d’eau d’AC sont en train d’organiser dans la préfecture de Pita, dans la quasi indifférence des élites du Foutah, montre ô combien la tâche sera ardue de rétablir notre pays dans la seule voie du progrès sociopolitique et démocratique dont on le dévie progressivement depuis 2010, pour le faire sombrer dans cette démence autocratique et affairiste, que le pouvoir RPGiste lui prépare fatalement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info