Accueil » Politique » Les femmes invitées à être en première ligne du combat contre le 3e mandat d’Alpha Condé

Les femmes invitées à être en première ligne du combat contre le 3e mandat d’Alpha Condé

La vice-présidente du comité national des femmes de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) appelle à une mobilisation sans précédent pour empêcher Alpha Condé de rester au pouvoir au-delà de 2020. Pour Hadja Maimouna Bah, les guinéennes doivent être en première ligne du combat.

‘’L’heure est très grave dans notre pays. L’homme qui a prêté serment, juré devant l’opinion nationale et internationale, est devant une bande organisée pour tripatouiller la constitution’’, indique la vice-présidente des femmes de l’UFDG.

Et de poursuivre : ‘’Alpha Condé est en fin de mandat. Même s’il y a un problème, des insuffisances dans cette constitution, ce n’est plus à lui de la réviser parce qu’il est tout prêt de la porte de sortie. Il doit partir et laisser ce travail à celui qui va lui succéder’’.

‘’Toutes les institutions ont été mises sur place sur la base de cette constitution. Et toutes ces institutions fonctionnent’’, précise-t-il, ajoutant que si Alpha Condé touchait à la constitution, ‘’nous allons cela considérer comme un coup d’Etat constitutionnel et social’’.

Appel aux femmes guinéennes…

La numéro 2 des femmes du parti de Cellou Dalein Diallo appelle la gent féminine à se mobiliser pour empêcher Alpha Condé de tripatouiller la constitution et rester au pouvoir au-delà de 2020. ‘’Les femmes ont joué un rôle déterminant dans tous les changements en Guinée. Nos ainées ont fait leur travail. Allons-nous faire le nôtre ?’’, se demande-t-elle.

‘’Il faut qu’on joue notre rôle. Sinon nous aurons honte devant nos ainées. Car, elles ont fait leur travail. Il faut qu’on soit à l’avant-garde de cette lutte’’, lance Hadja Maimouna Bah qui estime que toucher à la constitution peut conduire la Guinée vers le chaos. ‘’Et quand il y a un conflit dans un pays, ce sont les femmes qui sont les premières victimes. Alors refusons cette idée. Car nous ne voulons pas de conflit dans ce pays. Soyons devant’’, dira-t-elle.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info