Accueil » Politique » ‘’Alpha Condé est un homme qui veut laisser des traces importantes’’, selon l’un de ses proches

‘’Alpha Condé est un homme qui veut laisser des traces importantes’’, selon l’un de ses proches

Dans un entretien à RFI, l’ancien haut représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré, a rappelé au président de la République, à qui il est prêté des intentions de briguer un mandat de plus en 2020, la nécessité de quitter le pouvoir après deux mandats de 5 ans.

Sidya Touré dit à qui veut l’entendre qu’une seule personne ne peut pas confisquer l’avenir de 12 millions de guinéens. Ministre d’Etat conseiller spécial du président de la République, Rachid Ndiaye, qui répondait sur la même station de radio à l’ancien Premier ministre, a assuré que ‘’le plus important, c’est de savoir ce que veut le peuple’’.

‘’Est-ce que le peuple est désireux d’orienter la Guinée vers une nouvelle constitution ? Est-ce que le peuple est désireux de maintenir ses dirigeants ou pas ?’’, se demande-t-il, avant d’affirmer que ‘’c’est la volonté populaire qui va trancher’’.

Alpha Condé lorgne-t-il un autre mandat de 5 ans alors que la constitution le lui interdit ? A cette interrogation, son conseiller spécial estime que ‘’le plus important aujourd’hui, c’est beaucoup plus de parler des sujets vitaux pour le pays que des intérêts personnels des uns et des autres’’.

Il considère que le président Condé est un ‘’homme qui veut s’inscrire dans l’histoire, c’est un homme qui veut laisser des traces importantes’’.

Si des camarades socialistes du chef de l’Etat guinéen dans la sous-région, parmi lesquels figure Mahamadou Issoufou du Niger, ont décidé passer la main à un autre dirigeant au terme de leur second et dernier mandat, Rachid Ndiaye déclare que ‘’les réalités ne sont pas les mêmes’’.

‘’Peut-être que, dans ces deux pays, il n’y a pas une réalité interne en faveur d’autres solutions comme on peut le constater aujourd’hui en Guinée’’, argumente-t-il, avant de conclure en insistant que ‘’tout dépendra de ce que décidera la majorité de la population. Le plus important, c’est ce que veut le peuple. Et les situations diffèrent de pays en pays. Il n’y a pas de règle intangible. C’est du cas par cas’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. La volonte du peuple est connu. Depuis 2010 jamais le peuple ne s’est manifester pour dire kil est contre la limitation du mandat presidentiel comme instaurer dans la constitution. Donc Rachid tu perds ton temps. Il y’aura desormais que deux mandats en Guinee ceux qui ne veulent pas le comprendre c’est leur probleme. C’est pas une question de personne c’est une question de principe. Personne qu’il soit Alpha Conde ou pas, je dis personne ne fera desormais plus de deux mandats. Le RPG est comme une entreprise personnelle de Alpha Conde si non comment expliquer qu’aucun cadre n’a oser lever le doigt depuis 2010 pour dire d’aller au congres afin de lui trouver un remplacant. Vous perdrez le pouvoir et vous n’aurez que vos yeux pour pleurer. Agnon!!

  2. On ne dirait pas que Rachid Ndiaye est Conseiller *SPÉCIALISTE* de Communications.Car, pour que Alpha Condé rentre dans l’Histoire dans le bon sens du terme,en 2020;il (AC) doit libérer le Fauteuil Présidentiel en respectant la Constitution du pays.Dans ce cas,probablement,il peut être le *Mandela* de la GUINÉE.
    Sinon,il partira de Gré ou de Force par la petite porte et,transféré à la CPI;s’il y a Affrontements entre les Guinéens.

    Il, (peut être) reconnu comme Mandela de la Zone Minière Spéciale de BOKÉ,et quelqu’un qui a laissé une TRACE IMPORTANTE DE SA VIE:En respectant les 2 Mandats.

    Enfin,*le cas par cas* dont parle Mr Ndiaye n’est que FOUTAISE ET SE MOQUER de l’intelligence DU PEUPLE DE GUINÉE.
    2 Mandats,ça suffit.Point barre.

  3. Il considère que le président Condé est un « homme qui veut s’inscrire dans l’histoire, c’est un homme qui veut laisser des traces importantes ».

    AC ne pourra laisser que des traces de désolation profondes que sa gouvernance faite de corruption, de clientélisme ethnocentrique sur fond de divisionnisme et de médiocrité de l’Etat aura causé non seulement au tissu social, mais jusqu’au au patrimoine minier et hydroénegétique guinéen; en passant par nos institutions et maigres acquis démocratiques, qu’il a pour ainsi dire quasiment réussi à dévoyer.

    On ne s’attend évidemment pas à autre chose que de telles incantations sordides de la part de certains des charlatants qu’AC fait payer à prix d’or aux frais du pauvre contribuable guinéen, pour faire les louanges de sa gouvernance, que chacun voit pourtant à tout point de vue chaotique, dans les médiats.

    Oui en effet, l’actuel PRG et leader illégal actif du RPG-AEC veut peut-être s’inscrire dans l’histoire, mais dans celle des piètres gouvernances autocratiques et répressives qui empêchent désespérément l’Etat guinéen et notre peuple de sortir la tête de l’eau et ce, depuis les quelques lueurs d’espoir de développement que la dictature du Général Lansana Conté avait néanmoins permis d’entrevoir notamment dans les années 1990. Le ridicule ne tue décidément pas en Guinée (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info