Accueil » Politique » Damaro Camara affirme qu’il est hors de question d’installer les conseils de quartier et district

Damaro Camara affirme qu’il est hors de question d’installer les conseils de quartier et district

Plus d’un an après la tenue des communales, l’opposition réclame à cor et à cri la mise en place de conseils de quartier et district, conformément au code électoral en vigueur. Le patron de la majorité parlementaire ne l‘entend pas de cette oreille-là.

Vendredi, le député Damaro Camara a opposé un niet catégorique à l’installation des conseils de quartier et district au prorata des voix obtenues par chaque camp aux élections communales.

‘’Ce genre d’élections n’existeraient qu’en Guinée. Nulle part dans le monde, il n’y a ces élections politisées. L’ambassadeur d’un grand pays m’a dit ‘si vous avez fait un an pour installer les conseils communaux, en allant dans les quartiers et districts, vous en aurez pour 30 ans’’’, confie-t-il à nos confrères des Grandes gueules.

‘’Ce n’est pas possible. La mise en place des conseils de quartier et de district n’est pas du tout notre préoccupation’’, coupe-t-il court, assurant qu’à l’époque, ‘’quand j’ai dit que ce code électoral n’était pas bon, on m’a même poussé à aller retirer ma proposition. On m’a traité de nazi, d’extrémiste qui veut bruler le pays’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Un Vrai Badaud politique Contre les lois de la République Démocratique de Guinée pour se maintenir au pouvoir à vie.

  2. ‘’Ce n’est pas possible. La mise en place des conseils de quartier et de district n’est pas du tout notre préoccupation’’, coupe-t-il court, assurant qu’à l’époque, ‘’quand j’ai dit que ce code électoral n’était pas bon, on m’a même poussé à aller retirer ma proposition. On m’a traité de nazi, d’extrémiste qui veut bruler le pays’’. (Dixit Damaro)

    C’est la réponse du berger à la bergère en bonne et due forme: Damaro ne pouvait pas trouver mieux pour remercier l’opposition guinéenne dont les députés lui ont sauvé la tête face au collectif des magistrats qui réclamaient la levée de son immunité parlementaire.

    On a même vu des députés de l’UFDG monter au créneau ouvertement pour défendre l’immunité du député RPGiste. Des rigolos ou égoïstes qui se foutent en réalité des martyrs que Damaro et son parti font jusque parmi les militants innocents de l’opposition républicaine. Cela permet dès lors de comprendre pourquoi théorie du deal conclu entre CDD et le « roi de la fausseté républicaine » pourrait bien ne pas être aussi farfelue que ça (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info