Accueil » Libre opinion » Non à la Togonisation de la démocratie en Guinée !

Non à la Togonisation de la démocratie en Guinée !

Ce qui s’est passé au Togo doit interpeller plus d’un guinéen. Le Président guinéen était le médiateur de la crise qui a secoué ce pays de la CEDEAO. Cette médiation s’est soldée par une révision constitutionnelle qui permet à l’actuel Président, alors en fin de mandats, d’être candidat en 2020 et en 2025.

Malgré le boycott des députés de l’opposition, la révision a été validée. Il faut que les démocrates de notre pays mesurent la portée de la solution du Président guinéen accordée au peuple frère du Togo à un moment où ce peuple comptait s’inscrire résolument et définitivement dans la démocratie en la nourrissant par sa substance qui est l’alternance politique démocratique.

C’est ce rêve qui vient d’être brisé et ce, par le concours de celui qui nous gouverne par le fait de sa méditation. Le contexte actuel guinéen est semblable à celui que le peuple togolais a connu il y’a quelques temps. La Guinée démocratique est possible et cela en tirant les leçons des différents échecs de la marche démocratique de certains pays comme le Togo.

La Guinée démocratique est possible si les démocrates guinéens acceptent de se donner davantage les mains et apprécient les armes à disposition de l’adversaire pour développer leurs stratégies en s’appuyant inéluctablement des expériences antérieures de lutte démocratique dans notre pays et d’ailleurs.

e qu’il a servi ailleurs reste la denrée qu’il compte nous servir. Voilà pourquoi il faut s’y opposer catégoriquement car si la constitution est touchée, le peuple de Guinée pourrait dire au revoir à la démocratie.

En somme, voilà ce que la médiation d’Alpha Condé a pu apporter au peuple Togolais : Les députés togolais ont voté mercredi soir une révision constitutionnelle prévoyant la limitation du nombre de mandats présidentiels, mais qui permet à l’actuel président Faure Gnassingbé de se représenter aux deux prochains scrutins, en 2020 et 2025.

Il faut agir pour éviter de telle chose à la Guinée : cela nécessite l’implication sans concession de la société civile et aussi de la presse qui, elle-même, est un constituant de la démocratie. La presse ne saurait se taire quand ce qui l’a vu naître est en train d’être bafoué. L’accepter c’est préparer sa propre mort.

Fodé BALDE
Homme politique guinéen
La Guinée d’abord

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. J’invite tous les patriotes guineens qui aiment la Guinée à signer ma petition pour défendre la paix ,la loi ,la constitution et la stabilité de notre chère guinée. Je vais bientôt déposer une liste des auteurs de la violation de la loi en Guinée à la cpi ,aux nations unis, à l’union européenne et au département d’états américain ! En cas de guerre civile ou trouble à l’ordre public ils seront les responsables. Voici la liste 1 le faux prof alpha condé et toùs ses disciples qui siège à sekhouterya, 2 amadou damaro et tout son clic du rpg arc enfer, 3 kassory fofana et toute sa bande du gpt,4kory kondiano,5 baidy haricot gros ventre, 6 le nouveau président de la cours constitutionnelle et ces gangs qui y siègent, 7 les faux petits politiciens de cabine (mouctar diallo, aboubacar sylla, makanera salle gueule kake, papa kolly et consort),8 les petits bambins qui se nomment communiquant du rpg arc en enfer ,9 malick 100 cons,10 bantara sow ,11 keira.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info