Accueil » Politique » Rachid Ndiaye sur le débat constitutionnel : ‘’Ceux qui ont peur de perdre les élections en 2020…’’

Rachid Ndiaye sur le débat constitutionnel : ‘’Ceux qui ont peur de perdre les élections en 2020…’’

Ministre d’Etat conseiller spécial du président de la République, Rachid Ndiaye assure que la question d’un 3e mandat se pose sur le terrain, depuis un certain temps, alors que débat concerne la mise en place d’une nouvelle loi fondamentale.

Ce proche collaborateur d’Alpha Condé estime qu’une nouvelle constitution serait en mesure de ‘’mettre la Guinée au diapason de nouveaux enjeux qui se posent à la société’’.

Une nouvelle constitution pourrait aussi remettre les compteurs à zéro, lui fait-on remarquer sur le plateau de France 24. ‘’C’est une approche. Il y a certains qui manifestent contre [une nouvelle constitution], tout comme d’autres manifestent pour. Une partie importante de la population s’exprime à travers les villes. A Kindia, la population s’est manifestée clairement en faveur d’une nouvelle constitution’’, affirme le conseiller spécial du chef de l’Etat.

Ce qui est important, à ses yeux, ‘’c’est de noter que la Guinée est une démocratie dans laquelle les points de vue des uns et des autres sont pris en compte. Si on part du principe que la souveraineté appartient au peuple, je ne vois pas pourquoi il va y avoir un débat pour savoir si on doit poser la question au peuple ou pas’’.

Il estime que le débat doit se tenir pour savoir quelle constitution veulent les guinéens. ‘’Il y a eu une constitution en 1958, en 1982, en 1990 et en 2010, on pose la question d’une nouvelle constitution aujourd’hui, les gens soulèvent un autre débat’’, s’étonne-t-il, affirmant que  ‘’c’est comme si, en réalité, ceux qui ont peur de perdre les élections en 2020, étaient déjà en train d’utiliser une autre arme qui n’est pas celle du débat d’aujourd’hui’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Ceux qui ont peur de perdre quelle election ? Vilain Rachid, tu confirmes alors votre intention de tripatouiller la constitution pour vous presenter á la prochainne élection ?
    Tu crois vraiment que nous voulons un president á vie en Guinée? reveillez vous les gars, arrêttez de jouer aux imbeciles.

  2. ce type passe son temps a raqueter Alpha Conde pour aller intoxiquer l’opinion dans les media etranger ou il est introduit. Au moment ou il etait ministre il avait pourtant la langue dans sa poche, on lui avait donne l’occasion de montrer ceux dont il est capable en le nomant ministre mais hellas il a ete le plus nul ministre de l’information de l’histoire de la Guinee. Il sait d’ailleur rien de pays, ce sont ces petit imposteur businessman des crises et qui veulent prendre la Guinee en otage vous perdez votre temps, il y’aura l’alternance en 2020, le vrai perdant seront les vrai du RPG qui n’ont pas pris leur destin en main en proposant un dophin a l’actuel president, la presidence a vie c’est terminer, c’est qu’on a refuser a Dadis Camara, on l’accordera a personne.

    • Alpha Condé briguera un 3è mandat sans encombre car le peuple est derrire lui et a exprimé sa volonté de changer la constitution. A savoir tout ceux qui ont déjà géré la guinée en tant que minitre ou premier minitre, ne seront pas président ici. Ils ne sont que des revanchards ce ne sont pas des politiciens c’est des technocrates. C’est la déception qui les a poussée à aller en politique. Personne d’entre eux n’a créé un parti tous ont été invité à diriger un parti déjà fondé

  3. Alpha Condé briguera un 3è mandat sans encombre car le peuple est derrire lui et a exprimé sa volonté de changer la constitution. A savoir tout ceux qui ont déjà géré la guinée en tant que minitre ou premier minitre, ne seront pas président ici. Ils ne sont que des revanchards ce ne sont pas des politiciens c’est des technocrates. C’est la déception qui les a poussée à aller en politique. Personne d’entre eux n’a créé un parti tous ont été invité à diriger un parti déjà fondé

  4. L’opposition guinéenne se trompe dans sa stratégie de communication. Même si l’on n’ignore rien des charges financières considérables qu’AC fait supporter au contribuable guinéen pour s’offrir une bonne image dans des médias étrangers tels que Jeune Afrique, France 24, Africa 24, Africa N° 1, TV 5 Monde, RFI…, un parti comme l’UFDG ne peut pas se passer de ses « Rachid N’Diaye », à lui, sur les différentes places médiatiques qui comptent.

    La cellule de communication du parti telle qu’elle fonctionne actuellement, ne pourra nullement gêner les velléités de pouvoir à vie du « Mogho-Naaba de Conakry » et du clan maffio-affairiste qui l’entoure. Car comme en termes de climat, il y a une différence entre la chaleur réelle et la chaleur ressentie. Entre la fausse image positive qu’AC parvient à donner de sa gouvernance notamment à l’étranger et les tristes réalités que celle-ci fait subir à l’écrasante majorité des Guinéens depuis 2011, la différence est telle qu’il est proprement utopique d’imaginer que l’on puisse faire mieux sans user de meilleures et plus efficaces méthodes.

    Alors que les Guinéens qui survivent aux périlleuses épreuves de la migration vers l’Europe occupent désormais la première place au palmarès des demandeurs d’asile africains en France, le principal parti d’opposition au pouvoir d’AC ne se donne même pas les moyens d’expliquer aux autorités et aux médias français que cet afflux sans précédent de migrants guinéens n’est qu’une conséquence directe de la gouvernance désastreuse du pays. Mais epérons que cette modeste contribution ne restera pas sans effet.

    A bon entendeur, salut !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info