Accueil » Politique » Bah Oury estime que la CENI est loin d’être indépendante

Bah Oury estime que la CENI est loin d’être indépendante

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé, au terme d’une retraite à Kindia, que les élections législatives pourront se tenir fin 2019. L’ancien ministre de la réconciliation nationale émet des doutes.

Pour Bah Oury, ma CENI, de par ses compétences constitutionnelles, devrait être indépendante. Mais dans la réalité, dit-il, ‘’elle ne l’est plus. Du fait de la loi qui a été votée par la majorité parlementaire et l’opposition, la CENI est inféodée tacitement au déshydrata du ministère de l’administration du territoire’’.

Avant d’aller aux élections législatives, il tient à s’assurer que la Guinée sera dotée d’un fichier dans lequel l’écrasante majorité des électeurs seront enrôlés. ‘’Si cela n’est pas fait, il va de soi que le processus électoral risque de se retourner contre les intérêts du pays et contribuer à une autre forme de déstabilisation’’, prévient-il.

Le dirigeant du mouvement Renouveau affirme que ‘’tout ce qui sera fait, doit être fait, pour assurer à la Guinée la stabilité et une acceptation par tous des résultats qui seront publiés’’.

Et pour y arriver, il invite les uns et les autres à se donner les moyens de faire le travail avec professionnalisme, rigueur et responsabilité pour que les prochaines consultations électorales soient de véritables élections.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info