Accueil » Politique » Damaro Camara suggère de laisser les pro et anti 3e mandat s’exprimer en toute liberté

Damaro Camara suggère de laisser les pro et anti 3e mandat s’exprimer en toute liberté

Par les temps qui courent, des opposants  au 3e mandat sont arrêtés et emprisonnés. A Kindia, 7 manifestants ont été condamnés à 3 mois de prison ferme et au paiement d’une amende de 500.000 francs guinéens.

Le président de la majorité à l’assemblée nationale souligne l’impérieuse nécessité de laisser chaque camp exprimer son point de vue en toute liberté.

‘’Les gens oublient souvent que la Guinée est née d’un référendum, elle est la première fille d’un référendum en Afrique. Il y a 60 ans, le peuple de Guinée savait déjà c’est quoi un référendum. Il a pu choisir de manière consciente son indépendance’’, indique Amadou Damaro Camara.

‘’On ne doit pas entraver la liberté de ceux qui sont pour ou contre le troisième mandat. Aussi longtemps qu’ils ne le font pas avec violence, je les laisserai tous s’exprimer’’, assure-t-il, affirmant que ‘’même pour aller en enfer, il y en a qui sont pour et d’autres qui sont contre’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info