Accueil » Société » Après Cheick Sako, Sidya Touré dit s’attendre à d’autres démissions de ministres

Après Cheick Sako, Sidya Touré dit s’attendre à d’autres démissions de ministres

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) a réagi mardi à la démission du ministre de la Justice, Me Cheick Sako. Sidya Touré salue la décision du garde des sceaux et dit s’attendre à d’autres départs dans l’équipe gouvernementale.

"

‘’La menace que nous avons à affronter dans notre pays aujourd’hui, c’est la volonté d’Alpha Condé de se donner un troisième mandat. C’est la menace la plus grave pour la Guinée et qui va toucher tous les secteurs, parce que ça peut très mal se passer. Si quelqu’un se prononce contre ce troisième mandat, pourquoi ne pas saluer cela ?’’, s’interroge l’ex-haut représentant du chef de l’Etat au micro de confrères de Chérie FM.

Sidya Touré se dit convaincu ‘’qu’il y a d’autres ministres dans le gouvernement qui ne sont pas d’accord avec le troisième mandat et qui auront peut-être le courage de se démettre de leurs fonctions. Mais il est évident qu’ils sont absolument opposés à une nouvelle constitution’’.

Le remplaçant de Cheick Sacko ne s’est pas fait attendre. Moins de 24h après l’annonce de son départ par la presse, Alpha Condé a nommé lundi soir Mohamed Lamine Fofana qui, cumulativement à des fonctions de ministre conseiller à la présidence de la République chargé des relations avec les institutions, assumera l’intérim de chef du département de la justice.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Quand on sait entre autres, comme l’a rappelé un de ses amis (Dr Alpha Amadou de l’UFDG, ndlr), qu’AC habitait encore à 50 ans à la Résidence Universitaire d’Antony (région parisienne) en 1988, en même qu’un certain Kory Koundiano, que l’on peut mieux cerner la calamité que représente sa gouvernance pour le pay.

    Tous ceux qui ont contribué directement ou indirectement, de manière consciente ou inconsciente à porter et/ou maintenir AC à la tête de l’Etat guinéen depuis 2010, auront des comptes à rendre tôt ou tard devant l’histoire.

    Les Guinéens avisés qui sont, quant à eux, les éternelles premières victimes de ces dictatures, s’aviseraient donc de se lever pendant qu’il est encore temps, pour s’opposer massivement aux velléités de pouvoir à vie d’AC et de son clan, dont le seul objectif est continuer à organiser le pillage de nos ressources naturelles du pays, en l’enfonçant encore plus profondément dans la misère et les tensions sociales. Was-Salam !

    • ERRATUM

      C’est en sachant entre autres choses, ce qu’a rappelé un de ses amis (Dr Alpha Amadou Diallo de l’UFDG, ndlr), qu’AC habitait encore à 50 ans à la Résidence Universitaire d’Antony (région parisienne) en 1988, en même qu’un certain Kory Koundiano, que l’on peut mieux cerner la calamité que constitue sa gouvernance.

      Tous ceux qui ont contribué directement ou indirectement, de manière consciente ou inconsciente à porter et/ou maintenir AC à la tête de l’Etat guinéen depuis 2010, auront ainsi des comptes à rendre tôt ou tard devant l’Histoire.

      Les Guinéens avisés, qui sont les éternelles premières victimes de ces dictatures, s’aviseraient donc de se lever pendant qu’il est encore temps, pour s’opposer massivement aux velléités de pouvoir à vie d’AC et de son clan. Lequel, on le sait, n’a pour seul objectif que de continuer à organiser le pillage effréné des ressources du pays; en enfonçant celui-ci encore plus profondément dans la misère et les tensions sociales. Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info