Accueil » Politique » Le FNDC publie une liste des ‘’cerveaux du coup d’Etat constitutionnel’’ planifié en Guinée

Le FNDC publie une liste des ‘’cerveaux du coup d’Etat constitutionnel’’ planifié en Guinée

Le Front national pour la défense de la constitution a publié vendredi la liste de ceux qu’il qualifie de ‘’cerveaux du coup d’Etat constitutionnel en cours de planification’’ dans notre pays. Sur la liste, consultée par VisionGuinee, on y retrouve une vingtaine de ministres, directeurs ainsi que des avocats proches du président Alpha Condé.

En tête de liste, le FNDC place le ministre de l’Etat Mohamed Diané en charge de la Défense nationale, suivi d’Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre. Naby Youssouf Kiridi Bangoura, ministre d’Etat secrétaire général de la présidence, vient en troisième position sur la liste.

Cheick Taliby Sylla, ministre de l’Energie ; Bantama Sow, ministre de la culture ; Lansana Komara, ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle et Amadou Damaro Camara, député ; figurent également sur la liste rendue publique lors d’une conférence à la maison de la presse.

Le FNDG pointe du doigt Mohamed Saïd Fofana, médiateur de la République ; Amara Somparé, ministre de la communication ; Baidy Aribot, vice-gouverneur de la BCRG ; Aboubacar Makissa Camara, directeur national des impôts, comme des cerveaux du coup d’Etat constitutionnel en préparation.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse ; Malick Sankhon, directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale ; Boubacar Barry, ministre du commerce ; Ismaël Dioubaté, ministre du budget. Alhousseine Makanera Kaké, ancien ministre ; restent dans le viseur des opposants à une nouvelle constitution.

Maitre Bokounta Diallo, avocat sénégalais ; Albert Bourgui, juriste français ; Pr. Zogbelemou Togba, universitaire et Toumani Sangaré, directeur général des douanes ; viennent clore la liste des personnalistes qui soutient le projet de nouvelle loi fondamentale, selon le FNDC.

Jeudi, dans un mémorandum, le Front a invité la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine, l’Union européenne, les Nations Unies à prendre des mesures urgentes qui s’imposent avant qu’il ne soit trop tard.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. Rachid N’Diaye, papa koly kourouma.

  2. Il faut aussi donner leur lieu de residence; on doit les traquer et leur faire subir chaque crime que le criminel burkinabe alifa kone fera subir a notre brave population.

  3. La Guinée est devant une situation chaotique où la dénonciation n’a plus de place.

  4. Ceux qui mettent les Noms des personnalités en pâture en assumerons les conséquences le moment venu.
    Ils devraient lister aussi leurs père et mère.
    Il faut de représailles contre ces drogués du balai je ne sais quoi.
    Vive la nouvelle constitution et un nouveau mandat pour le pr Alpha Condé.

  5. Mes chers vous ne pouvez rien contre, si vous sur quelques choses . Nous sommes plus sur sur,

  6. Vous avez raté votre sortie un soit disant balais citoyens qui fait copie collée à l’image des pays où les présidents ont passé 20, 30 ans à la tête de leurs pays. Au Burkina ils ont créé une révolution ouvrant la brèche aux djihadistes qui menacent tout le nord. Ils crée des difficultes aujoudhui à l’armée sans pouvoir les aider à combattre. Des illettrés réunit sans aucune base sur l’histoire de la guinée se permettent de tenir des declarations dont ils ignorent le contenue. Ce que vous devez retenir, la gestion de ce pays a commencé par la dictature, les libertés syndicales, politiques confisquées le commerce nationalisé ou planifié, l’armée décapitée etc.. En 60 ans d’indépendance la guinée est restée 52 ans sans progrès sur son développement infrastructurel, économique, éducative, sécuritaire, administratif et politique même juridique bref tout est à refaire chez nous celui qui ne connaît pas cela, ne connaît pas notre histoire, et qui ne connaît pas son histoire n’a pas droit à la parole. Celui qui a mis tout retard là à son compte pour nous sortir du trous , vous créé un balais contre lui au nom de la liberté démocratique que nous venons à peine de recouvrer pour rester à la case départ..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info