Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Massacre du 28 septembre : ‘’la plupart des victimes étaient des militants de l’UFDG’’, selon Dalein

Massacre du 28 septembre : ‘’la plupart des victimes étaient des militants de l’UFDG’’, selon Dalein

Le chef de file de l’opposition a déclaré mercredi qu’il essaie, autant que faire se peut, d’apporter assistance aux familles des victimes du massacre du 28 septembre. Cellou Dalein Diallo, invité de Comprendre l’actu, a assuré qu’il fait la pression sur le pouvoir d’Alpha Condé pour la tenue du procès pour rendre justice aux victimes.

‘’Nous nous battons pour la justice. C’est nous qui avions lancé un mot d’ordre de manifestation. Quelque part, on se sent un peu responsables. Ceux qui ont disparu, les femmes qui ont été violées et autres ont droit à la justice. Nous continuons à réclamer justice. Malheureusement, Alpha Condé, pour des raisons que nul ne connait, n’arrive pas à se hâter dans l’organisation de ce procès, sans doute pour des raisons politiques’’, a confié l’ancien Premier ministre à nos confrères de Sabari FM.

Avant de poursuivre : ‘’Nous demandons que le procès ait lieu. Ça fait 10 ans déjà, c’est beaucoup. J’étais au stade du 28 septembre. Je suis sorti avec quatre cotes brisées. C’est Dieu seul qui m’a sorti de là. Ma sortie a dû être âprement négociée par le président Abdoulaye Wade qui a dû envoyer son avion pour me transporter après une nuit entière avec la junte’’.

Dalein affirme qu’il faut accentuer la pression sur le pouvoir en place pour empêcher à tout prix que de tels événements ne surviennent encore en Guinée. ‘’Ceux qui sont morts sont morts certes, mais il faut qu’on fasse en sorte qu’il n’y ait plus ça dans notre pays’’, a dit le chef de file de l’opposition.

Il assure que ‘’l’écrasante majorité des victimes étaient mes partisans. La plupart des victimes étaient des militants de l’UFDG. Ils sont trop nombreux, j’essaie de faire ce que je peux pour les familles des victimes. Lorsqu’on a donné de l’argent pour les réparations matérielles de ma maison, j’ai dédié le fonds aux victimes du 28 septembre’’.

A l’en croire, les acteurs politiques n’avaient pas besoin de faire ‘’pression sur le gouvernement, parce que des responsables du RPG étaient au stade. Alpha Condé qui revendique 40 ans de lutte, devait se hâter pour organiser ce procès’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. ‘’Ceux qui sont morts sont morts certes, mais il faut qu’on fasse en sorte qu’il n’y ait plus ça dans notre pays’’, a dit le chef de file de l’opposition.

    CDD devrait avoir plutôt honte de tenir ces propos de circonstance qui sonnent réellement hypocrites et mensongers. Car depuis 2011 qu’on ne cesse de le lui dire, il est avec son compère du moment (SIDYA, ndlr) ceux qui en tant victimes audibles, auraient pu obliger le pouvoir RPGiste à ne pas refuser délibérément d’organiser le procès de ces horreurs bestiales du 28 septembre 2009.

    Sauf que tout le monde connaît les raisons qui ont réduit l’un et l’autre de nos deux principaux opposants au mutisme assourdissant, qu’AC et son complice J.M. Doré espéraient sur ce dossier.

    Or mauvais calculs électoraux et cupidité financière ne font pas toujours bon ménage avec des ambitions politiques sérieuses en Guinée; surtout lorsque l’on porte le plus courant patronyme du pays, « Diallo » (…)

    On ne peut donc pas taire cette bourde politique au nom des seuls intérêts politico-financiers d’un leader et ce, ne serait-ce que par respect à la mémoire des nombreuses victimes de cette tragédie, qui attendent toujours que justice leur soit rendue.

    CDD aurait dû saisir cette opportunité pour reconnaître son erreur de s’être fait indemniser à l’initiative, on le sait, de ceux qui ne veulent précisément pas organiser de procès qui incriminerait plus de responsables que l’on ne croit. C’est pourtant cela qui lui aurait permis du coup de remettre bien des pendules (politiques) à l’heure, contrairement aux illusoires raisons d’autosatisfaction dont il semble vouloir se prévaloir. Mais allez savoir (…)

    Was-Salam !

  2. Eh cellou dalein diallo la victimisation a fini avec toi il y avait toute la guinée au stade du 28 septembre les militants de sydia toure,de Jean marie doré,de lanssana kouyaté etc.pour toi c’est seulement les peulhs qu’on a tuer.moi je vous dit cellou dalein diallo est un danger pour la guinée c’est mon opinion

  3. Toujours la victimisation. Il s’approprie de tout combat collectif. Le mot d’ordre est venu des forces vives et non de ufdg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info