Accueil » Société » La fête de l’indépendance célébrée à Labé sur fond de discorde entre organisateurs et autorités

La fête de l’indépendance célébrée à Labé sur fond de discorde entre organisateurs et autorités

Ce mercredi 2 septembre, dans la cité de Karamoko Alpha Mo Alpha, des jeunes réunis au sein de la Coalition des structures associatives et mouvements de Labé (Cosamouv), qui ne voulaient pas se faire conter les festivités marquant le 61e anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance, ont initié une série d’actions pour conférer à l’événement un éclat particulier.

A l’initiative de membres de la Coalition des structures associatives et mouvements de Labé, arborant des t-shirts sur lesquelles, on pouvait lire : « An 61 de l’indépendance, l’heure de la jeunesse a sonné », la fête a débuté par un carnaval dans les rues de Labé.

Une forte pluie s’est abattue sur Labé une demi-heure l’arrivée des officiels, dispersant ainsi la foule massée sur la place des martyrs. Ce n’est qu’aux environs de 11h que les autorités ont procédé au dépôt de la gerbe de fleurs.

Dans le déroulement du programme, une discorde a éclaté entre organisateurs et autorités qui s’opposaient à la tenue du discours de la Coalition des structures associatives et mouvements de Labé.

Pour exprimer leur mécontentement, les organisateurs ont décidé de récupérer le matériel de sonorisation et d’appeler la foule à quitter les lieux.

‘’Nous avons organisé ces festivités avec notre  matériel de sonorisation avec nos matériels. Nous avons mobilisé les gens pour célébrer le 61e anniversaire de l’indépendance de la Guinée.  Quand les autorités sont arrivées, nous étions déjà au stade. A l’heure des discours, les jeunes avaient leur mot à dire et à notre grande surprise, on nous dit qu’on ne va pas s’exprimer’’, martèle Habib Bah, l’un des organisateurs.

Les autorités locales ont dû se trouver d’un mégaphone pour tenir leurs discours. Le maire de Labé, Aliou Laly Diallo, a rendu hommage aux martyrs, avant de céder la place au gouverneur Madifing Diané qui a appelé les jeunes à jouer leur partition pour contribuer au développement de la Guinée.

De Labé, Kadiatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. A Labé aussi, je crains que CDD n’ait plutôt misé sur un autre mauvais cheval en la personne de ce jeune nouveau maire dénommé Aliou Laly Diallo.

    Dans ce que l’on présente à tort ou à raison comme le fief électoral du leader de l’UFDG, force est pour de constater que l’équation politique est pourtant simple. Soit CDD fait ouvertement face à l’opposition acharnée du porteur d’eau de préfet politiquement zélé de cette préfecture, en refroidissant du même coup les ardeurs hostiles plus diffuses du gouverneur local, soit il devra signer l’arrêt implacable de neutralisation de l’effet bénéfique de la dynamique salvatrice du FNDC dans toute la région de administrative de Labé, voire dans toute la Moyenne-Guinée. A bon entendeur, salut !

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info