Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Aboubacar Sylla : ‘’la constitution de 2010 a été promulguée par un président qui n’avait pas de légitimité’’

Aboubacar Sylla : ‘’la constitution de 2010 a été promulguée par un président qui n’avait pas de légitimité’’

L’ancien porte-parole de l’opposition républicaine, devenu ministre des Transports, s’est engagé à fond dans le combat pour doter la Guinée d’une nouvelle constitution.

En assemblée générale samedi au siège de sa formation politique, Aboubacar Sylla, président de l’Union des forces du changement (UFC), a indiqué dans quelles circonstances la constitution de 2010 a été adoptée.

‘’La constitution en vigueur est une constitution de transition. Elle a été élaborée dans la forme et dans le fond pour permettre à la Guinée de passer le cap de la transition militaire pour permettre à la Guinée de retomber dans l’ordre constitutionnel normal avec un gouvernement civil élu’’, a expliqué à ses partisans le ministre des Transports.

‘’Elle a été rédigée et adoptée en un temps record. Ça a pris à peine un mois entre l’installation du Conseil national de la transition et l’adoption de ce texte de constitutionnel par cette institution’’, précisé, ajoutant que ‘’la constitution de 2010 a été promulguée par un président qui n’avait pas de légitimité’’.

Faisant référence au général Sékouba Konaté, Aboubacar Sylla affirme qu’il s’agissait d’un président qui ‘’n’a pas été élu et qui était d’ailleurs intérimaire. On l’appelait président par intérim. Nous avons tous accepté cela parce que la priorité, c’était de sortir de la phase de transition’’.

Le porte-parole du gouvernement déclare que pendant la transition, ‘’tout le monde avait peur que le général Sékouba Konaté, qui dirigeait cette transition, ne fasse aussi l’objet d’un coup d’Etat. Ce qui aurait créé le chaos pour nous ramener à la case de départ. Tout le monde était pressé de voir les élections se tenir’’.

C’est pourquoi, argumente le ministre Sylla, ‘’on a tous accepté cette constitution qui n’a aucune légitimité et qui présente beaucoup d’insuffisances et de lacunes. En son sein, il y a même des contradictions entre certaines dispositions. Nous sommes d’ailleurs le seul pays au monde qui est régi par une constitution qui n’a pas de légitimité et qui n’a pas reçu l’onction du peuple’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info