Accueil » Annonces » Aboubacar Sylla dit ne pas comprendre pourquoi des ‘’guinéens s’accrochent à la constitution de 2010’’

Aboubacar Sylla dit ne pas comprendre pourquoi des ‘’guinéens s’accrochent à la constitution de 2010’’

Alors que les membres du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) projettent d’organiser une manifestation de rue, le lundi 14 octobre prochain, le ministre d’Etat en charge des  Transports s’interroge sur les véritables motivations des opposants à l’idée de mise en place d’une nouvelle loi fondamentale.

Aboubacar Sylla apprend aux membres du FNDC que la constitution est ‘’un contrat social par lequel, une nation, les composantes d’une société décident d’accepter d’être régies par des règles et des principes acceptés’’.

Or, reste-t-il convaincu, ‘’la constitution de 2010 n’a fait l’objet d’aucune approbation populaire. Donc, c’est une constitution qui a été imposée aux guinéens’’.

Pendant la transition, à l’en croire, ‘’la Guinée était sous tutelle internationale. Nous avions un gouvernement de transition qui était dirigé par un Premier ministre qui se contentait de gérer les affaires courantes’’.

Selon le ministre Sylla, le général Sékouba Konaté, qui présidé la transition, ‘’n’a jamais participé au conseil des ministres. Nous avions aussi un président de la CENI qui n’était même pas un guinéen, qui
est venu de l’étranger pour organiser l’élection présidentielle’’.

Se disant confus, le porte-parole du gouvernement dit ne comprendre pourquoi des ‘’guinéens
s’accrochent à la constitution de 2010. Ils ont créé un front pour défendre une constitution qui, en réalité, était un document destiné à franchir une étape difficile pour les guinéens’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. On a coutume de dire que la carrière politique, au-delà des avantages illégitimes notamment matériels qu’elle à certains cadres africains entre autres, pervertit souvent son bonhomme. Une parfaite illustration en est donnée par ce sérieux (jeune) frère kindianais, ingénieur géologue de son état, que l’on a vu de surcroît briller par des qualités de bon communicant, hors du commun.

    Mais avant que ce nouvel activiste ministre des transports d’AC, que l’ivresse des sommets de la corruption d’Etat semble en passe de perdre définitivement, il faut peut-être l’aider à comprendre pourquoi les Guinéens ont toutes les raisons de « s’accrocher à la constitution de 2010 ».

    En effet, le toujours leader du parti UFC Aboubacar Sylla, n’est pas le moins bien placé pour savoir que parmi ces nombreuses raisons, il y en a notamment deux qui sont aussi suffisantes et souveraines que notre célèbre Mont-Gangan régional.
    1°/ Tous les défauts d’adaptation qu’AC et son clan de pilleurs mafieux peuvent raisonnablement reprocher à l’actuelle constitution, peuvent être éventuellement corrigés par des amendements. Cela s’appellerait bien « de la révision pour faire évoluer notre constitution ». Mais tout le monde sait désormais que ce sont les points intangibles de cette constitution, dont la limitation du nombre des mandats présidentiels, qui posent problème à l’actuel pensionnaire de Sékhoutouréyah.
    2°/ Ils ont massivement pris conscience, à force de tirer la diable par la queue pour l’écrasante d’entre eux, que sans une véritable alternance démocratique, il n’y aura jamais de progrès social, politique, économique et culturel dans notre pays. Or tous nos concitoyens avisés ont pris acte des deux déplorables records que la gouvernance chaotique d’AC a fait réussir à notre pauvre nation: un niveau de pillage effréné, sans précédent, de nos ressources minières, auquel s’ajoute notre statut de premier africain pourvoyeur migrants désespérés fuyant leurs misères vers d’autres cieux.

    J’espère sincèrement que ces quelques lignes contribueront à aider ce sérieux confrère qu’Aboubacar Sylla reste à mes yeux, à trouver ne serait-ce que d’autres raisons plus avouables à sa participation à ce complot anticonstitutionnel, que prépare le camp des incorrigibles fossoyeurs de nos maigres acquis démocratiques.

    Was-Salam !

    • I.Mb. Son
      Il y a la triste réalité que chez toi la haine qui t’habite l’emportera un jour. La haine gratuite au sujet d’Aboubacar Sylla. Sinon, comment comprendre que tu ne puisses pas admettre la pertinence de l’argumentaire d’Aboubacar Sylla. Bon, on ne peut réveiller que celui qui dort pas celui qui fait semblant de dormir.
      Les arguments d’Aboubacar Sylla sont incontestables tant leur objectivité est déconcertante. Il fait dans le débat d’idées.
      Depuis quels l arguments tes leaders développent. Rien du tout, hormis de simplifier la question, nouvelle constitution égale 3ème mandat.
      On t’aurait un peu accorder le bénéfice du doute si tu ne suivais pas les vauriens comme cellou Dalein, concepteur du koudéisme en faveur de Lansana conté. Il vient d’admettre à nouveau avec le prétexte que c’était un bon président. Pourtant, tu le suis bêtement aujourd’hui et en même temps tu te dis défenseur de la démocratie. Tu suis un cellou dalein qui ne suit que ses intérêts en politique. Après les 2 milliards, il y a eu les 500 millions par mois. Voilà le politicien de l’argent et tu veux nous faire croire que tu es démocrate.
      Tu vas crever à cause d’aboubacar Sylla parce qu’il continuera tranquillement à développer ses déconcertants arguments. Ouf, politicien ethno, éternel perdant, préparez vous pour la prochaine défaite. Cellou lui a déjà rempli ses poches hein. Toi tu peux crever et ça ne le fera ni chaud, ni froid

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info