Accueil » Société » Silence de cimetière sur l’axe Sonfonia-Kagbelen

Silence de cimetière sur l’axe Sonfonia-Kagbelen

Cette artère impraticable depuis lundi matin renoue avec l’accalmie après une vague de violences au cours desquelles au moins quatre (4) personnes ont perdu la vie. Ce mercredi, pour dissuader les manifestants, des pickups de police sont postés à différents endroits.   

De l’huile versée sur le goudron, des résidus de pneus brûlés, des pierres jonchant la voie, tel est le visage de cet axe routier situé en haute banlieue de Conakry.

Aucun automobiliste ou taxi-motard ne s’y aventure. Seuls quelques piétons sont visibles dans la zone.

Des témoins ont rapporté à VisionGuinee avoir vu des agents de police se livrer à des actes de vandalisme, ce mercredi matin à la T8, précisant que des bassines de riz ont été déversées à meme le sol par ces forces de l’ordre.

Dans la soirée du mardi, des agents ont procédé à plusieurs arrestations dans les quartiers, selon un habitant de Sonfonia-Radar, interpellé et manu-militari dans un commissariat de police, avant d’être libéré contre une somme d’argent.

Les manifestants, épuisés et affectés par la mort de certains des leurs, sont retranchés dans les quartiers. Malgré un calme précaire, les boutiques et magasins restent fermés.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224628526404/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info