Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » La place des membres du FNDC n’est pas en prison : ‘’Ce sont des patriotes qui doivent être célébrés en héros’’, selon un avocat

La place des membres du FNDC n’est pas en prison : ‘’Ce sont des patriotes qui doivent être célébrés en héros’’, selon un avocat

Les débats du procès contre le secrétaire général de la jeunesse de l’UFR, Badra Koné, et co-accusés se sont achevés lundi au tribunal de première instance de Mafanco. Maitre Pépé Antoine Lamah du collectif des avocats du FNDC s’est dit serein, assurant la défense a démonté les accusations portées à l’encontre de ses clients.

‘’Nous sortons de ce procès avec le sentiment d’avoir démonté les accusations porté à l’encontre de M. Badra Koné et de ses deux co-prévenus. Tout au long des débats, le ministère public a été dans l’incapacité d’apporter un seul élément qui peut soutenir les faits qu’il a portés’’, déclare-t-il.

Avant de préciser que dans son réquisitoire, le parquet a requis une ‘’peine lourde sans pour autant soutenir cela par une démonstration juridique basée sur du factuel. Nous appelons cela de la fantaisie et de l’arbitraire. De telles démarches ne doivent pas être avalisées par le tribunal’’.

En attendant le verdict du procès mardi, Maitre Lamah ose espérer que le tribunal n’enverra pas en prison des innocents. ‘’Nous avons confiance en nos arguments. Nous espérons que le tribunal va tirer les leçons pour que des innocents ne se retrouvent pas en prison. La place des membres du FNDC n’est pas en prison, ce sont des patriotes qui doivent être célébrés en héros’’, assure l’avocat de la défense.

Il estime que ce procès n’a pas lieu d’être et considère qu’il s’agit d’un ‘’règlement de comptes. Le réquisitoire du procureur est tout sauf juridique. C’est un réquisitoire téléguidé dont les termes ont été dictés. Ce n’est pas un réquisitoire basé sur des faits. C’est un réquisitoire boiteux qui ne doit emporter la décision du tribunal’’.

L’homme en robe noire rappelle que la justice ne pas être utilisée à des fins politiques. ‘’Elle doit s’assumer, rester droite dans ses bottes, sans s’écarter de ses vertus’’, souligne Maitre Pépé Antoine Lamah.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info