Accueil » Société » Sidya Touré après la condamnation de membres du FNDC : ‘’Nous restons déterminés à empêcher le 3e mandat’’

Sidya Touré après la condamnation de membres du FNDC : ‘’Nous restons déterminés à empêcher le 3e mandat’’

Malgré la condamnation des leaders du Front national pour la défense de la  constitution,  ce mardi, à Conakry, à des peines  allant de 6 mois à 3 ans de prison, le président de l’Union des forces républicaines, Sidya Touré, assure que les membres du FNDC n’entendent pas fléchir dans la lutte contre le troisième mandat.

Plusieurs leaders du FNDC arrêtés, parfois, à domicile par des agents des forces de l’ordre en marge de la manifestation du 14 octobre, ont été condamnés  à des peines d’emprisonnement.

Après le prononcé du verdict, l’ancien Premier ministre Sidya Touré a déclaré que le FNDC est plus que jamais déterminé à continuer la lutte contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

‘’Condamnations tous azimuts des dirigeants du FNDC et de l’UFR aujourd’hui à Conakry. Tous ont été kidnappés dans leurs domiciles avant la manifestation du 14 octobre. Le fait du prince ne peut tenir lieu de jugement. Nous restons déterminés à empêcher le 3e mandat en Guinée ’’,  assure l’ancien haut représentant du chef de l’Etat.

Pathé BAH, pour VisiosnGuinee.Info

00224 621 77 38 582/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Le Général de Gaulle s’était abstenu en son temps de condamner un homme de culture. Sékou Touré, malgré ses 50 000 morts au cours de son règne, s’est aussi abstenu de faire condamner un homme de culture. Il a fallu longtemps pour faire arrêter Keïta Fodéba qui, a-t-il reconnu, est un vrai Keïta de la lignée des grands Keïta du Manding. Conté l’a tenté avec Saydou Nour ou Thierno MonénéMbo, ou je ne sais plus qui, et a fini par renoncer.
    Quand il a fallu reconstruire ou déplacer l’une des pyramides d’Egypte, une femme avait engagé la France. Le Général De Gaulle lui a fait savoir qu’elle ne pouvait en aucun cas engager la France car non investie d’autorité. La femme a rétorqué que le Général aussi n’était investi d’aucune autorité quand il a lancé son appel à la Nation à partir de Londres. Cet appel était un devoir pour tout patriote, reconnut-elle. Le Général lui donna raison. Les fonds furent dégagés. La pyramide fut reconstruite.
    Condamner un homme de culture relève de la folie. je regrette que la justice guinéenne soit aux ordres du pouvoir, de Alpha et de sa gouvernance. Faut-il faire l’histoire ou la subir? Un Kaba qui était procureur de la République au moment où furent arrêtés Arjanna Fodé et Mamadou Sylla (temps de Conté) avait soutenu que c’était une simple décision de justice. La suite fut ce que tous nous savons.
    Ce fut Souley Tyangel d’abord. Puis ce furent Bill de Sam et Elie Kamano. Maintenant c’est le tour de Tikken FaKoly que ni la justice guinéenne ne peut atteindre, ni les militants du RPG AEC. Est-ce vrai que Alpha est un fou comme il le prétend?
    Hommes chargés de juger, vous avez rendez-vous avec l’histoire de votre pays et du monde. Un jour, vous aurez à rendre compte. Attention.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info