Accueil » Annonces » Les victimes des récentes violences meurtrières seront inhumées mercredi au cimetière de Bambeto

Les victimes des récentes violences meurtrières seront inhumées mercredi au cimetière de Bambeto

La coordination du Front National pour La Défense de la Constitution (FNDC) informe les citoyens de Conakry ainsi que tout le peuple de Guinée, que les jeunes guinéens abattus froidement par les forces de l’ordre, à l’occasion des manifestations pacifiques du FNDC des 14, 15 et 16 octobre 2019, seront inhumés ce mercredi 30 octobre 2019 à 14h au cimetière de Bambéto.

Les obsèques se dérouleront suivant le programme ci-après :

  • Levée des corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen à 10H00, suivie d’une marche funèbre jusqu’à Koloma.
  • Prière à la mosquée Turque de Koloma à 13h30
  • Enterrement à 14h au cimetière de Bambéto

La coordination du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) invite toutes les personnes éprises de paix, de justice et de liberté à se joindre à elle pour accompagner à leurs dernières demeures, les dix compatriotes assassinés

Elle demande à tout le peuple de Guinée à faire de ce mercredi 30 octobre 2019, une journée de prières et de recueillement pour le repos de l’âme de toutes les victimes des manifestations politiques et sociales en Guinée.

La coordination du Front National pour La Défense de la Constitution (FNDC) réitère ses condoléances les plus émues aux familles éplorées et au peuple de Guinée tout entier.

Puisse le Tout Puissant Allah accueillir nos compatriotes dans son paradis éternel. Amine

Ensemble, Unis et Solidaires, Nous vaincrons !

Conakry, le 27 octobre 2019

La Coordination Nationale

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Tuer quelqu’un pour ce qu’il est impardonnable. Il est inadmissible de ne viser qu’une catégorie de personnes. Je me demande la réaction de Bouréma ou Alpha si l’un d’eux venait à perdre l’un de leurs enfants. Vous n’êtes pas en train de construire un Etat de droit en Guinée. Ce n’est pas en tuant de jeunes patriotes guinéens que vous ferez l’histoire. Il n’y a pas chez le Guinéen d’esprit revanchard. Toutefois, il n’oublie pas. La preuve, c’est que des enfants de tortionnaires se pavanent parmi nous sans être inquiétés. Il n’y aura pas de guerre civile en Guinée malgré l’existence d’un deus ex machina parmi nous. Mais attention, l’histoire est têttue.
    A bon entendeur, salut!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info