Accueil » Politique » Bah Oury déclare que les guinéens sont déçus de la gouvernance d’Alpha Condé

Bah Oury déclare que les guinéens sont déçus de la gouvernance d’Alpha Condé

Le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) assure que le projet de nouvelle constitution, tant convoité par le pouvoir en place, risque de créer un blocus au sein de la société guinéenne qui, selon lui, a majoritairement affiché son opposition audit projet, en battant le pavé, le 24 octobre dernier.

Bah Oury affirme que la forte mobilisation des guinéens contre le projet de nouvelle constitution, la semaine dernière, est l’expression d’un sursaut salvateur de la société guinéenne.

‘’Sevrés du droit de manifester pacifiquement pendant plusieurs mois en dépit de son inscription dans la constitution, les partisans du FNDC avec l’aval des autorités gouvernementales soumises à d’énergiques pressions de la communauté internationale, ont démontré le rejet par une majorité des guinéens du projet d’une nouvelle constitution’’, assure-t-il.

‘’Les mouvances FNDC, Amoulanfé, et Brassards rouges qui militent toutes pour la défense de la constitution ont pu converger facilement car la réussite de ce projet gouvernemental signifierait la perpétuation du blocage de la société guinéenne’’, ajoute M. Bah.

L’ancien ministre de réconciliation nationale estime  la majorité des guinéens n’est pas satisfaite de la gestion de notre pays par pouvoir d’Alpha Condé.

‘’Elle souhaite être à l’image des pays émergents qui progressent comme le Ghana, le Sénégal où la Côte d’Ivoire. Elle est déçue et elle est en colère. Elle est choquée de constater avec amertume que les jeunes guinéens sont légions dans la migration clandestine vers l’Europe’’, indique Bah Oury.

Le président de l’UDD se dit convaincu que les guinéens sont prêts à faire partir ce régime qui, à ses yeux, n’inspire plus confiance.

‘’Les dizaines de milliers des manifestants pacifiques du 24 octobre sont massivement sortis pour exprimer leur amertume vis-à-vis de l’ordre politique actuel qui semble les avoir abandonnés et qui reste sourd à leurs cris de colère. Ils aspirent à voir la Guinée gouvernée autrement où les valeurs de vertu, de compétence, d’équité, de transparence et de solidarité sont les déterminants d’une société à construire’’, assure M. Bah.

‘’Au-delà du rejet de la nouvelle constitution, les guinéens désespèrent de patauger dans le dénuement et la misère. Ils veulent enfin l’avènement d’une nouvelle société où les différences ethniques disparaissent pour céder la place à l’émergence de la communauté des citoyens. Un ancien monde se meurt et le nouveau rencontre pour son éclosion des obstacles et des contraintes qui tentent de freiner son essor. Etre de son temps, c’est avoir l’attitude politique de ne pas s’y opposer mais surtout de l’accompagner. C’est ce que nous attendons du président de la République, Alpha Condé’’, conclut Bah Oury.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 28 2/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. bah oury vous avez parfaitement raison,par ce que le professeur a fermer ses yeux sur votre coup d’etat,ignorant et incapable que tu es.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info