Accueil » Société » Ecobank lutte contre les maladies non transmissibles en Guinée

Ecobank lutte contre les maladies non transmissibles en Guinée

En collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Ecobank Guinée a célébré, le vendredi 8 novembre, la 7e édition de la journée Ecobank Day sous le thème : « Prévenir les maladies non transmissibles (MNT) dans les communautés africaines ».

Le personnel d’Ecobank a mis à contribution la journée pour participer à des activités sociétales, à la sensibilisation des communautés sur les maladies non transmissibles afin de faire connaitre les mesures de préventions à adopter et contribuer à l’amélioration des traitements disponibles.

Comme chaque année, à travers la journée Ecobank Day, la filiale de la banque panafricaine s’implique dans diverses causes pour mieux relever les défis auxquels est confronté le continent, dans le but d’apporter un réel changement en Afrique.

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies non transmissibles comme le diabète, les accidents vasculaires cérébraux, l’hypertension artérielles, pourraient causer la mort de 3,9 millions de personnes en Afrique. Un fléau qui devient de plus répandu sur le continent noir.

‘’Les maladies non transmissibles ou maladies chronique constituent de nos jours des préoccupations majeures de santé, tant par leur ampleur mais aussi par leurs coûts en dépenses de santé. Pourtant, dans la plupart des cas, ce sont des maladies évitables, car liées à nos modes de vie et comportements’’, indique Dr Karifa Mara, conseiller chargé de politiques et renforcement du système de santé au sein du Bureau de la Représentation de l’OMS en Guinée.

‘’Les quatre facteurs causant les risques des maladies non transmissibles sont entre autres le tabagisme, la mauvaise alimentation, la sédentarité  et l’usage nocif de l’alcool. Il nous faut donc agir sur  les facteurs de risques. Selon les projections de l’Organisation mondiale de la santé, le nombre annuel des décès dus à ces maladies atteindra un total de 55 millions  d’ici 2030, si rien ne change’’, ajoute-t-il, en assurant qu’il était grand temps de tirer la sonnette d’alarme.

Comprenant l’urgence du moment, Ecobank, en partenariat avec l’OMS, la Croix Rouge Guinéenne, dans le cadre de la 7e édition de sa journée de responsabilité sociétale dénommée Ecobank Day, a décidé de s’impliquer dans la prévention et la lutte contre les maladies non transmissibles.

‘’Cette journée est une journée de sensibilisation. On a fait venir d’imminents professeurs pour pouvoir communiquer sur ce que sont ces maladies, comment les détecter, les prévenir, les actions à prendre en cas de maladie’’, a indiqué Diawadou BAH, Directeur général d’Ecobank Guinée.

‘’Chacun de nous, dans son milieu familial ou son environnement a connu quelqu’un qui a été touché par ce type de maladie. Nous avons pensé qu’il était important de sensibiliser nos communautés pour changer nos mode de vie, revoir nos habitudes alimentaires, faire plus d’activités physiques pour être en bonne santé’’, a-t-il ajouté pour justifier le choix du thème et l’engagement de sa banque à lutter contre les maladies non transmissibles.

‘’Le point focal de cette journée est de faire une collecte de dons. Nous souhaitons pouvoir financer certains organismes. Ecobank va, bien entendu, mettre la main à la poche. Nous avons un rôle : celui de fournir un service financier. Mais nous devons aussi en faire profiter à nos communautés. C’est pourquoi, nous appelons l’ensemble des partenaires à participer à cette collecte de dons’’, a poursuivi M. BAH.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Edouard Niankoye LAMAH, qui a présidé la cérémonie, a adressé ses félicitations à Ecobank pour cette initiative, avant de préciser que ‘’les maladies non transmissibles (MNT) commencent à prendre de l’ampleur en République de Guinée. Nous sommes en train de plonger dans le magma des maladies non transmissibles. C’est pourquoi, chacun de nous doit changer son mode de vie, faire un petit exercice, revoir son régime alimentaire. Il faut qu’on arrive à s’auto-éduquer pour diminuer le poids de ces maladies’’.

Depuis 2013, la banque panafricaine, à travers son initiative Ecobank Day, s’implique dans la vie des communautés au sein desquelles elle évolue. L’année dernière, pour accomplir son devoir d’entreprise citoyenne responsable, elle a redonné le sourire à des orphelins et enfants vulnérables de la capitale de Conakry.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info