Accueil » Société » Les travaux de reconstruction de la route Dabola-Kouroussa avancent à la satisfaction du ministre Moustapha Naité

Les travaux de reconstruction de la route Dabola-Kouroussa avancent à la satisfaction du ministre Moustapha Naité

L’entreprise China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) et le groupement Henan Chine-BEGEC exécutent le projet de reconstruction de l’axe Dabola-Kouroussa, long de près de 150 kilomètres, reparti en deux lots. Ce vendredi 22 novembre, le ministre des Travaux publics s’est rendu sur le terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des financé par la Banque islamique du développement.

Moustapha Naité a effectué une visite à l’entrepôt de concassage de granite qui sera utilisé pour une meilleure durabilité de la route, avant d’annoncer l’installation prochaine d’une centrale de production de bitume.

Le premier lot des travaux de reconstruction de la route Dabola-Cissela, longue de 68 Km, est confié à l’entreprise CCECC pour un délai contractuel de 30 mois.

Le patron des Travaux publics constate une énorme évolution de l’exécution du projet. ‘’L’entreprise est en train de faire des travaux de déviation. Les plans d’exécution de ce projet sont déjà soumis à la mission de contrôle qui va très rapidement les valider. Globalement, les travaux se passent bien. La collaboration entre l’entreprise et la mission de contrôle aussi’’, se réjouit Moustapha Naité.

‘’C’est une route à 80 ouvrages et 3 grands ponts. De 7 mètres, elle sera élargie à 10 mètres avec une épaisseur de 20 centimètres de couche de base et 7 centimètres de bitume pour une durée de vie de 20 ans’’, assure Fatnassy Rafick de la mission de contrôle.

Le 2e lot concerne la route reliant Cissela à Kouroussa pour une distance de 82,84 Km. Le groupement  HENAN Chine et BEGEC se sont mis à la tâche pour exécuter les travaux.

‘’Les deux entreprises sont au niveau de la libération l’emprise.  On a déjà fait 45 Kilomètres de décapage’’, indique Daouda Condé, représentant de l’administration du projet de reconstruction de la route Cissela-Kouroussa, qui évoque un problème de planimétrie : ‘’La largueur ne vaut pas les 10 mètres. C’est ce qu’il faut rattraper d’abord’’.

Sur cet axe routier, le ministre Moustapha Naité souligne que sur les 82 kilomètres prévus, 30 ont déjà fait l’objet de validation des plans d’exécution par la mission de contrôle.

Après Dabola et Kouroussa, le patron du département des Travaux publics a mis le cap sur la ville de Kankan pour évaluer le niveau d’exécution de projets d’infrastructures routières.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info 

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info