Accueil » Société » Les leaders du FNDC devront prendre leur mal en patience avant le verdict final du procès

Les leaders du FNDC devront prendre leur mal en patience avant le verdict final du procès

La cour d’appel de Conakry ordonné jeudi le sursis à statuer dans l’attente d’une décision de la cour constitutionnelle, saisie pour trancher une exception d’inconstitutionnalité soulevée par les avocats chargés d’assurer la défense des leaders du FNDC, Abdourahamane Sanoh et Cie.

‘’La défense a soulevé une exception, la cour d’appel en rendant son arrêt, a accepté l’exception d’inconstitutionnalité que nous avons soulevée et a renvoyé l’affaire devant la cour constitutionnelle pour que celle-ci se prononce. Elle a ordonné le sursis à statuer jusqu’à ce que la cour constitutionnelle se prononce’’,  s’est réjoui Maitre Hamidou Barry, après la décision du juge.

En clair, a-t-il dit à la presse, ‘’l’affaire est suspendue en attendant l’arrêt de la cour constitutionnelle. Nous avons déposé des conclusions au niveau de la chambre correctionnelle de la cour d’appel de Conakry. Le ministre public a soutenu notre demande et la cour a ordonné le sursis à statuer. Donc, elle ne va pas se prononcer d’abord jusqu’à ce que la cour constitutionnelle se prononce’’

Il a rassuré que les arrêts de la cour d’appel de Conakry seront disponibles le lundi prochain pour que les dossiers soient transmis à la cour constitutionnelle.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info