Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Dubréka : des citoyens dénoncent la galère pour se faire enrôler

Dubréka : des citoyens dénoncent la galère pour se faire enrôler

Depuis le début du processus d’enrôlement des électeurs, des anomalies sont enregistrées à différents endroits. A Dubreka, les Commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales manquent de récépissés et de formulaires d’inscriptions. C’est le cas notamment de la CAERLE 2197 située dans le quartier Kindiady.

Des citoyens rencontrés sur place ont exprimé leur ras-le-bol face à ce qu’il qualifie de mauvaise foi de la part des autorités en charge du processus électoral.

Mamadou Korka Barry, imam, affirme que pour tout le quartier, la CENI n’a déployé qu’une seule machine. ‘’Ça fait trois jours que je suis là. Jusqu’à présent, je n’arrive pas à me faire enrôler. Nous demandons aux autorités en charge des élections de nous aider à nous faire enrôler’’, plaide le chef religieux.

Kadiatou Diallo déclare que depuis près de deux semaines, elle chercher à se faire enrôler. ‘’Je viens tous les jours, je reste jusqu’à 18h. Ceux qui sont là enrôlent les gens par affinité. Ils ne font rien, c’est de la pagaille’’, se lamente-t-elle.

‘’Hier, ils ont pris nos cartes et demandé de revenir très tôt ce matin. Aujourd’hui encore, depuis l’aube, nous sommes là. Mais ils disent qu’ils vont enrôler les jeunes d’abord, comme pour dire qu’ils ils font ce qu’ils veulent’’, martèle Mme Diallo.

Joël Féréboré, président de la CAERLE assure qu’il fait de son mieux pour enrôler le maximum de personnes. ‘’Quand je viens le matin, je distribue les numéros. Mais vous allez voir un imam venir avec plus de 4 familles avec lui, quand vous l’enrôlez, il vous demande aussi d’enrôler les autres. Et si on passe toute la journée à faire ça, comment on va faire pour ceux qui sont arrêtés dehors sous le soleil ?’’, s’interroge-t-il.

Dénonçant le retard accusé dans le paiement de leurs primes, il soutient que ce sont les personnes de bonne volonté qui assistent sa CAERLE à avoir des formulaires d’inscription.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info