Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Déploiement d’une mission d’évaluation du processus électoral : Goodluck Jonhattan met les points sur les i

Déploiement d’une mission d’évaluation du processus électoral : Goodluck Jonhattan met les points sur les i

L’ancien président nigérian a déclaré que le déploiement d’une mission conjointe du National democratic institute (NDI) et de la Fondation Kofi Annan pour évaluer le processus électoral est loin d’être une tentative d’interférer dans les affaires intérieures de la Guinée.

Goodluck Jonathan, au sortir d’une rencontre avec le président de la République, Alpha Condé, a cru devoir préciser l’objet de leur visite en Guinée.

‘’Les missions d’évaluation des préparatifs des élections ne consistent pas à jouer le rôle des commissions électorales dans un pays. C’est juste pour observer s’il y des pratiques qui ne sont pas en conformité avec les exigences internationales pour que nous puissions faire des suggestions’’, explique Goodluck Jonathan au micro de VisionGuinee.

Et de poursuivre : ‘’Nous avons des connaissances techniques sur la base d’informations que les ONG fournissent. Ces ONG viennent travailler avec dans des pays pour améliorer le processus électoral. Les organisations sous-régionales sont impliquées, mais pas pour imposer leurs idées aux commissions électorales. Leur mission, c’est de faire des suggestions afin que les élections puissent répondre aux normes internationales’’.

L’ancien homme fort du Nigeria  assure que les organisations sous-régionales doivent être préoccupées par la situation qui prévaut en Guinée. ‘’Nous devons être très inquiets. Nous avons connu le génocide au Rwanda. Lorsque les rwandais ont commencé à s’entretuer, la communauté internationale a eu du mal à intervenir. Ce qui s’est passé au Rwanda ne se passera plus dans un Etat africain’’, a souligné M. Jonathan.

‘’Partout où il y a une crise, la CEDEAO va envoyer des délégations pour trouver une issue heureuse. Nous avons vu ce qui s’est passé dans des pays comme la Côte d’Ivoire, la Gambie. La CEDEAO était dans ces pays pour résoudre les conflits. Il ne faut donc pas qu’on pense que ces ONG interfèrent dans les affaires intérieures de la Guinée’’, a conclu l’ancien président nigérian.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info