Accueil » Politique » Remettre en cause la constitution de 2010, selon Bah Oury, est une ‘’atteinte à la sûreté nationale’’

Remettre en cause la constitution de 2010, selon Bah Oury, est une ‘’atteinte à la sûreté nationale’’

Le président de l’Union pour la démocratie et du développement (UDD) assure que prendre l’initiative de changer la constitution n’est ni plus ni moins qu’un coup d’Etat.

Pour Bah Oury, opposé à l’organisation d’un référendum constitutionnel, affirme qu’il est possible de réviser la constitution,.

‘’On ne peut réviser la constitution, personne ne le conteste. Par contre, parler d’une nouvelle, c’est-à-dire abolir la constitution, c’est un coup d’Etat. La charte de l’Union africaine est très claire là-dessus (…). La remise en cause de la constitution en vigueur est une atteinte à la sûreté nationale’’, affirme-t-il.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale pense que le président Alpha Condé est manipulé par des personnes qui ne défendent que leurs intérêts.

‘’Le président Lansana Conté a été objet de manipulations dans une période où il était fatigué’’, rappelle-t-il, exhortant le chef de l’Etat à ne pas se laisser faire : ‘’Il devrait entendre les messages que lui lance son peuple à travers les mobilisations massives de la rue’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info