Accueil » Société » Sékou Souapé Kourouma : ‘’Je ne vois pas la France se retourner contre Soro’’

Sékou Souapé Kourouma : ‘’Je ne vois pas la France se retourner contre Soro’’

La justice a émis un mandat d’arrêt contre l’ex-président de l’Assemblée nationale. Guillaume Soro est accusé de tentative de déstabilisation et de détournement de deniers publics par les autorités ivoirienne.

Dans ce bras de fer politico-judiciaire, le candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne de 2020 sus la bannière de Générations et Peuples solidaires (GPS), a reçu le soutien de Sékou Souapé Kourouma, proche du président Alpha Condé.

L’homme qui a sauvé la vie de Guillaume Soro à Danané pendant la rébellion en Côte d’ivoire accuse le président Alassane Ouattara de saper tous les fondements de la démocratie et de l’Etat de droit.

‘’Le peuple ivoirien est soumis dans une sorte de tyrannie démocratique’’, estime M. Kourouma qui affirme que Soro n’est pas le seul qui est dans le viseur du régime de Ouattara.

Il assure que dans cette affaire, la France ne tournera pas le dos à l’ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

‘’Pendant la crise, nous avons réçu à Bouaké le président français Jacques Chirac, Michelle Alliot-Marie, ministre des Armées et Dominique De Villepin, ministre des Affaires étrangères. La France sait exactement ce qui s’est passé et les moyens qu’elle a déployé pour acheminer la délégation des différents groupes rebelles à Lomé pour les négociations, puis à Accra et en Afrique du Sud’’, se souvient-il.

‘’La France a suivi ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire. L’armée française y était déployée. La France sait  le rôle que Soro a joué. Aujourd’hui, je ne vois pas la France se retourner contre lui’’, affirme-t-il.

Il déclare que Guillaume Soro a ‘’préservé des intérêts français notamment les unités de production de sucre. Toutes les entreprises françaises ont été protégées. Donc il a joué un rôle positif dans cette
crise’’.
A la France, Sékou Souapé Kourouma demande de ‘’suivre l’intérêt du peuple et non ceux des individus. Car ces derniers passent et le peuple demeure. La démarche et la conduite de la politique française dans cette situation doivent être basées sur ce que le peuple veut. Si le calcul est fait sous cet angle, je pense qu’ils auront fait un bon choix’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Le conseiller bénévole de CDC, Aboubacary Siriki est de retour sur ce site web ; la lutte contre le troisième mandat du dictateur Alpha Condé se poursuivra donc, malgré la distance !!
    Quand on s’appelle Kourouma et guinéen de nationalité ; qu’on est un proche d’Alpha ; on évite en général de s’immiscer de manière aussi grotesque dans les affaires intérieures d’un État voisin ; c’est un pré requis en matière de diplomatie !!
    A moins que tout cela ne soit monté par le dictateur sanguinaire de Guinée, tout juste pour emmerder le Président ivoirien, Alassane Ouattara !!
    De toute manière, cette affaire Soro est une tempête dans un verre d’eau !!
    Sacré Alpha et sa bande de ploucs ; dans quelques heures on sera en 2020 ; le compte à rebours pour leur départ du pouvoir sera alors enclenché !!
    Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info