Accueil » Politique » Affaire Guillaume Soro : le RPG Arc-en-ciel rappelle à l’ordre Sékou Souapé Kourouma

Affaire Guillaume Soro : le RPG Arc-en-ciel rappelle à l’ordre Sékou Souapé Kourouma

Le RPG Arc-en-ciel n’est pas resté indifférent après la sortie médiatique de Sékou Souapé Kourouma sur l’émission d’un mandat d’arrêt contre l’ancien président de l’assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, accusé de tentative de déstabilisation et de détournement de deniers publics.

Membre du bureau national du RPG Arc-en-ciel et proche d’Alpha Condé, Sékou Souapé Kourouma assume sa proximité avec l’ancien chef rebelle Guillaume Soro, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne de 2020.

Sa récente sortie médiatique lui a valu lundi un rappel à l’ordre du parti au pouvoir. Dans un communiqué, le RPG Arc-en-ciel a tenu à préciser que les propos de Sékou Souapé Kourouma sont ‘’contraires à l’esprit du parti, n’engagent que leur auteur’’.

‘’Le Rassemblement du peuple de Guinée, respectueux des principes de la politique étrangère de la Guinée, rappelle à tous ses responsables de se conformer strictement aux statuts du parti pour toute communication dans les médias’’, lit-on dans ledit communiqué.

Le parti présidentiel dit compter sur la discipline et l’esprit de responsabilité de chacun et de tous.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Kourouma a été désavoué par le RPG ; c’est une bonne chose !! Siriki avait donc raison de dire que ce piètre politicien, proche du dictateur Alpha Condé, ne devait pas s’immiscer dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire !!
    Les écoutes téléphoniques des services de renseignement ivoiriens ont montré que Soro, l’ancien chef de la rébellion armée, voulait profiter d’une fronde populaire, pour faire un coup d’Etat en Côte d’Ivoire ; et ce, à travers les 8 400 soldats des forces armées des forces nouvelles (armée de Soro) qui avaient fusionnés avec les militaires des FANCI (armée de Gbagbo), pour donner l’actuelle armée ivoirienne, les FACI.
    Vouloir soutenir cette méthode de prise du pouvoir d’Etat par les armes, est de nos jours, une hérésie !!
    Le RPG a compris qu’il y a assez de problèmes en Guinée avec cette histoire de troisième mandat et que ça ne servait donc à rien de se faire de nouveaux ennemis dans la sous-région, en s’ingérant dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire !!
    Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info