Accueil » Libre opinion » Elections législatives : une décision à l’aune de l’expérience béninoise, l’opposition guinéenne a bien vu !

Elections législatives : une décision à l’aune de l’expérience béninoise, l’opposition guinéenne a bien vu !

La confusion semble être totale dans la tête de certains guinéens qui continuent de croire que la décision concertée et commune de l’opposition politique guinéenne consistant à ne pas participer aux législatives du 16 février 2020 est un boycott à l’image de l’opposition béninoise.

Cette confusion doit cesser pour laisser place à cette vérité de l’opposition politique guinéenne qui décide de ne pas participer mais et surtout d’empêcher par tous les moyens légaux les législatives du 16 février 2020.

En effet, boycotter une élection suppose qu’elle se tiendra et que l’on n’y participera pas. Ici, ce n’est pas le cas, comme il en a été au Bénin.

L’opposition politique guinéenne décide d’empêcher l’organisation des législatives du 16 février car le fichier électoral devant conduire à ces élections est taillé sur mesure de la victoire écrasante du pouvoir afin de pérenniser le régime aux affaires. Ce qui veut dire les règles du jeu n’ont pas été respectées ou encore les conditions d’une compétition électorale réunissant les égalités de chance par un fichier électoral crédible ne sont pas réunies.

Face à cela, il impose que les recommandations du Rapport d’audit soient respectées et appliquées car elles ont été validées et certifiées par les parties prenantes au processus électoral dont la mouvance présidentielle. C’est de la mauvaise foi ou encore une culture de la tricherie qui fait que le régime ne peut guère respecter qu’il a, lui-même, défini ou décidé de respecter.

En somme, l’opposition politique guinéenne peut se féliciter d’avoir pris une décision hautement appréciable à l’aune des expériences récentes des législatives au Bénin. Elle doit se remobiliser pour empêcher que la démocratie trébuche à nouveau. Il s’agit de la survie de notre démocratie. Pour cela, aucun sacrifice n’est de trop car la démocratie mérite qu’on y consacre la vie.

Fodé BALDE
Homme politique guinéen
La Guinée d’abord

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Il ne faudrait pas confondre les choses !! Au Bénin, il s’agissait d’un boycott passif des élections législatives ; c’est-à-dire que le mot d’ordre était de rester sagement à la maison ; de ne pas participer aux élections et d’attendre que le parti au pouvoir donne les résultats qu’il veut !!
    Le cas de la Guinée est complètement différent ; il s’agit ici d’un boycott actif ; c’est-à-dire que le mot d’ordre est d’appeler la population à sortir massivement dans les rues, pour empêcher la tenue des élections législatives ; et ce, par tous les moyens (fermer les bureaux de vote dans les fiefs de l’opposition, incendier les bureaux de vote récalcitrants, à coups de cocktails Molotov, voler les urnes pour les casser…; filmer et faire passer les images sur les réseaux sociaux, pour discréditer ces élections) !!
    A bon entendeur, salut !!
    Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info