Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Débat sur le changement de constitution : les Etats-Unis estiment qu’il revient au ‘’peuple de Guinée de décider’’

Débat sur le changement de constitution : les Etats-Unis estiment qu’il revient au ‘’peuple de Guinée de décider’’

Le secrétaire d’Etat américain adjoint aux affaires africaines assure que son pays suit de près les violences enregistrées dans les manifestations contre le projet de nouvelle constitution en Guinée. Tibor Nagy assure que c’est au peuple de d’exprimer son désir ou non d’aller vers un changement constitutionnel.

Le monsieur Afrique de l’administration affirme que les Etat-Unis respectent la souveraineté de chaque pays à disposer de son système de gouvernance.

‘’Cela me touche personnellement, car je connais le président Alpha Condé depuis des décennies, depuis  l’époque où il était prisonnier politique. Nous considérons que chaque pays a le droit de décider de son système politique et de sa constitution. Dans notre propre histoire, nous avons eu un président qui a fait quatre mandats. Puis, nous avons limité le nombre de mandats à deux’’, indique Tibor Nagy, de passage à Paris au micro de nos confrères de RFI.

Le secrétaire d’Etat américain adjoint aux affaires africaines précise que les Etats-Unis sont contre tout changement de constitution dans le but de s’éterniser au pouvoir. ‘’C’est une chose de modifier une constitution en donnant la parole au peuple et en suivant un processus clair. Mais là où nous avons un problème, c’est avec les dirigeants qui changent la constitution uniquement pour se maintenir en place’’, tient-il à clarifier.

Tibor Nagy se dit conscient de la crise née de la volonté du pouvoir  de changer la constitution  guinéenne. ‘’Nous surveillons cela de très près. Il y a eu des évènements très inquiétants avec des violences, des manifestations et des répressions violentes. Notre ambassadeur est très impliqué et à Washington, on regarde cela de très près’’, assure-t-il, précisant toutefois qu’il revient au peuple de faire le choix.

‘’Le peuple de Guinée est le fondement de la souveraineté nationale et du pouvoir d’Etat. Si le processus est soutenu par le peuple, alors il acceptable. S’il ne l’est pas ou s’il est manipulé, alors il n’est pas approprié. Dans ma position, il est très inconfortable de dire que ceci peut avoir lieu ou pas, ceci est bien ou mal, car au bout du bout, ce n’est pas aux autres pays ou à quiconque d’autre décider, c’est au peuple. Le pouvoir doit rester au peuple’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Et pourtant, en écoutant les GG sur espace, le fameux journaliste militant Aboubacar Diallo dire que les Etats Unis et la France sont contre le changement de la constitution en Guinée.
    En parcourant les dires de M. TIGOR NAGGI , monsieur afric de Trump , je constate que tout ce que ce Diallo à dits ne tient pas. C’est un menteur .
    Et le Mara est un traître haineux.

  2. Votre constitution est nulle,on parle de l attitude de condé.Il sait qu il joue mal,nous ne voulons pas de constitution, mais le respect de la parole donnée.L américain parle de leur exemple et sa déception de votre champion

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info