Accueil » Libre opinion » Un burkinabé appelle le président Alpha Condé à céder la place à un autre

Un burkinabé appelle le président Alpha Condé à céder la place à un autre

A tous ceux qui aiment le pays de l’Almamy Samory Touré, je viens partager mon opinion sur deux sujets sur le pays que j’aime : la Guinée.

Le premier sujet concerne les tueries à balle réelle sur les populations à mains nues que je ne supporte pas. Toutes les chancelleries, les ONG de défense des droits humains, les patriotes et tous démocrates doivent se lever, prendre leurs responsabilités et dire stop aux tirs à balles réelles sur les populations qui manifestent contre la présidence à vie.

Personne sur cette terre libre d’Afrique ne doit tirer ou faire tirer sur des personnes qui exercent leur droit. Les donneurs d’ordre et exécutants doivent être condamnés et jugés comme des criminels. J’invite les forces de l’ordre à ne plus obéir quand il s’agit de tirer sur des guinéens.

Le deuxième sujet est relatif au silence des hommes biens. Un journaliste assassiné au Burkina Norbert Zongo disait « le drame n’est pas l’agissement des gens mauvais mais le silence des gens biens ». Nous ne devons pas nous taire sur les présidences à vie, les modificateurs de constitution pour s’éterniser au pouvoir, c’est une question de principe et de bon sens.

J’invite tous les guinéens, africains et citoyens du monde entier à condamner cet état de fait, toutes les organisations politiques, humanitaires coutumières et religieuses à dire non à la présidence à vie en Guinée. Le président Alpha Condé doit céder la place à une autre personne de quelque bord que ce soit. Les syndicats guinéens doivent dénoncer clairement cette situation, leurs homologues burkinabè s’en mordent les doigts parce qu’ils n’ont pas pris part hardament à la lutte contre la révision de la constitution (article37) qui a conduit à la chute de Blaise Compaoré. Tous les corps constitués et société civile doivent dire non à la présidence à vie par principe et par cohérence avec les aspirations humaines !

On dit chez nous : « Na laara an sara ! », comme pour dire que « si nous nous couchons, nous sommes morts ! ».

Guinéens, ne vous couchez jamais, n’acceptez jamais la présidence à vie, car il y a plusieurs guinéens qui peuvent gouverner et faire mieux, l’alternance est source de progrès. Avec vous jusqu’à la victoire !

Joseph OUEDRAOGO
Ouagadougou-Burkina Faso

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Notre FAMA AC, ne cédera jamais aux sirènes des personnes étrangères comme ce bourkinabéeeee.
    Il faudrait mieux pour les bourkinabés de faire face aux terroristes.
    Nous suivons le bourkinabé depuis le départ du beau Blaise . Et voilà la différence, le temps de Blaise Ouagadougou était le centre de l’Afrique et le lieu où on résoudrait de conflits intérieurs des pays de l’Afrique de l’ouest.
    Maintenant, le bourkina est l’ombre de lui-même
    Donc ouadrago, comprends que tu n’as pas le droit étant étranger de parler de la Guinée de SÉKOU TOURÉ.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info