Accueil » Politique » Nombre d’électeurs dans le fichier électoral, Dalein se moque de Salifou Kébé : ‘’Même le gouvernement a trouvé que c’est trop…’’

Nombre d’électeurs dans le fichier électoral, Dalein se moque de Salifou Kébé : ‘’Même le gouvernement a trouvé que c’est trop…’’

Une délégation de la CEDEAO effectue une mission en Guinée. Elle a eu une série de rencontres avec le gouvernement, la majorité présidentielle et des représentants de l’opposition.

Lors de l’entretien qu’il a eu avec les émissaires de l’institution ouest-africaine le chef de file de l’opposition a détaillé les raisons de la crise dans laquelle la Guinée est plongée.

Devant des hommes de médias, Cellou Dalein Diallo a indiqué que cette mission est en Guinée dans le cadre de l’expression d’une solidarité avec notre pays et d’une évaluation de la situation sociopolitique.

‘’Nous, membres du FNDC et de l’opposition, sommes habitués à cet exercice pour expliquer les sources du conflit qui nous oppose au gouvernement, mais aussi ce qui est à l’origine de la crise’’, indique l’opposant.

Dans le cadre du referendum, souligne le chef de file de l’opposition, ‘’on a rappelé que la constitution actuelle qui a fait l’objet d’un large consensus, a pris soin d’introduire la limitation du nombre de mandats présidentiels, et surtout de verrouiller les dispositions relatives au nombre et à la durée de mandat’’.

Malheureusement, regrette-t-il, ‘’Alpha Condé, à huit mois de la fin de son second et dernier mandat, décide de changer la constitution. Sur le plan éthique, ce n’est pas bon. Sur le plan judiciaire, ce n’est pas légal. Sur le plan de la consolidation des acquis démocratiques c’est dévastateur. Donc nous avons expliqué pourquoi nous ne sommes pas d’accord avec ce projet’’.

En ce qui concerne les  élections législatives, l’ancien Premier dit avoir dénoncé le chronogramme de la CENI. ‘’Nous avons aussi dénoncé le fait que M. Alpha Condé ait  systématiquement refusé d’achever les élections locales avant d’entamer les élections législatives’’, martèle-t-il.

Dalein a indiqué aux émissaires de la CEDEAO que le fichier électoral comporte de nombreuses anomalies et irrégularités. ‘’Au début, c’était 70% de la population qui votait en Guinée, alors que ce ratio  ne dépasse nulle part 41% dans toute la sous-région ouest-africaine. Même le gouvernement a trouvé que c’est trop et a dit à Kébé de diminuer ça. Ils ont diminué n’importe comment et ils sont à 63%, alors que qu’il y a beaucoup de doublons et des mineurs dans ce fichier-là’’, explique le principal opposant d’Alpha Condé.

Donc, coupe court l’ancien Premier ministre, ‘’nous leur avons expliqué pourquoi l’opposition politique n’a pas participé aux élections législatives’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info