Accueil » Politique » Un proche de Makanera au parlement européen : ‘’Ce n’est pas à Bruxelles que les problèmes de la Guinée seront résolus’’

Un proche de Makanera au parlement européen : ‘’Ce n’est pas à Bruxelles que les problèmes de la Guinée seront résolus’’

Jeudi dernier, le parlement européen a adopté une résolution sur la situation sociopolitique de la Guinée. Les eurodéputés ont appelé le président Alpha Condé à respecter la constitution en vigueur. Une résolution qui ne passe pas dans le camp d’Alpha Condé qui affirme que les problèmes de la Guinée vont être réglés par les guinéens.

Le vice-président du Front national pour le développement (FNDC) affirme que l’Afrique a connu ‘’400 ans de négritude et plus de 60 ans de colonisation. Nos ancêtres se sont battus corps et âme pour obtenir l’indépendance’’.

Aujourd’hui, poursuit Boubacar Barry, ‘’si on parle de la République de Guinée, c’est grâce aux sacrifices de nos ancêtres pour notre liberté. Maintenant, si la nouvelle génération ou nos hommes politiques se permettent de piétiner les sacrifices de nos ancêtres, l’histoire nous tiendra responsables’’.

A l’eurodéputé Sean Kelly, il rappelle qu’il n’est pas le représentant du peuple de Guinée au parlement européen. ‘’Il n’est pas un élu de la République de Guinée, de l’Union africaine ou de la CEDEAO. En ma connaissance, il n’a pas la double nationalité. C’est pourquoi, il ne devrait pas s’adresser de la sorte à un peuple souverain de Guinée, qui a obtenu son indépendance depuis 60 ans. D’ailleurs, il ne devrait pas donner de leçons au peuple de Guinée’’, indique-t-il.

Tout cela, estime ce proche de Makanera, c’est ‘’la faute aux hommes politiques. Car on doit se faire respecter. Le problème de la Guinée sera résolu par les 13 millions de guinéens. Ce n’est pas à Bruxelles que les problèmes de la Guinée seront résolus’’.

Il dit à qui veut l’entendre que ‘’les problèmes de la Guinée seront résolus par le peuple de Guinée. Il est inacceptable au 21e siècle de recevoir des ordres venant de Bruxelles. Ce temps est révolu’’.

‘’Le président Alpha Condé ne s’est jamais prononcé pour dire qu’il veut un 3e mandat. Il a juste dit qu’il veut doter de la Guinée d’une nouvelle constitution. Pourquoi continuer à crier au diable ?’’, se demande M. Barry.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. kourouma Aboubacar S.*

    Ils crient au diable, par ce qu’ils ont peur du diable et croient avoir affaire avec lui. Alors que c’est des humains qu’il s’agit. Notre problème se résout ici, ou à défaut à l’OUA (oui bien sûr) ou à la CEDEAO. A -t-on vu l’OUA prendre une résolution contre un pays européen ? Jamais ! La façon dont cela est considéré comme de la démence, de même tous les députés européens qui ont voté cette résolution contre la Guinée doivent être considérés comme des déments. Par ce que seuls les fous se mêlent de ce qui n’est pas sur leurs chemins. Et nous guinéens n’avons rien à faire des avis des cinglés.

  2. obviously like your web-site however you need to test the spelling on quite a few of your posts.

    Several of them are rife with spelling issues and I to find it very troublesome
    to tell the truth on the other hand I’ll certainly come back again.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info