Accueil » Société » Alpha Condé sollicite l’aide des partenaires pour financer le plan de riposte au Coronavirus en Guinée

Alpha Condé sollicite l’aide des partenaires pour financer le plan de riposte au Coronavirus en Guinée

A l’issue d’une rencontre lundi au palais présidentiel, le chef de l’Etat a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour prévenir le coronavirus en Guinée.

Le président Alpha Condé a mis l’occasion à profit pour solliciter l’appui des partenaires dans la mobilisation de 12,8 millions de dollars en vue de financer le plan de lutte contre le Coronavirus en Guinée.

‘’J’invite les partenaires et pays amis à apporter leurs contributions pour le financement de notre plan de riposte. Nous remercions d’avance tous ceux qui ont déjà exprimé des intentions dans ce sens’’, a déclaré le numéro 1 guinéen.

Il a ordonné au Premier ministre et aux ministres en charge des ressources financières de se pencher sur l’examen rapide du plan de riposte pour une mise à disposition des fonds selon leur disponibilité.

Le chef de l’Etat a invité le comité interministériel, mis en place, à commencer son action de coordination d’échanges et de mobilisation des ressources.

Il a demandé aux ministères en charge de l’Education, des Affaires sociales, de la Communication ainsi qu’au Secrétariat général aux Affaires religieuses de prendre toutes les dispositions pour ‘’informer largement le peuple de Guinée sur cette maladie et en particulier les signes de la maladie, les mesures de prévention et les dispositions prises par le gouvernement’’.

Selon le président Condé, le ministère de l’Administration du territoire doit appuyer les interventions de riposte contre cette maladie dans les localités qui seront ciblées, ajoutant que les ministères en charge de la Défense nationale, de la Sécurité et de la Protection civile doivent prendre des dispositions pour appuyer les équipes de lutte contre la maladie et les contrôles sanitaires.

Les ministères des Transports et du commerce ont été appelés à veiller au respect strict des directives de l’OMS sur la libre circulation des personnes et des marchandises. Quant aux ministères des Affaires étrangères et de la Coopération, des instructions leur ont été données pour organiser des réunions avec les ambassades et partenaires chaque deux semaines en vue d’échanger sur l’évolution de cette maladie et les mesures de contrôle.

Sur le terrain, le ministère de la Santé est chargé de coordonner les interventions techniques à travers ses structures spécialisées et d’informer le gouvernement et la présidence de la République.

Le chef de l’Etat a ordonné au ministère de la Culture d’engager des consultations avec le ministère de la Santé sur la sécurisation des évènements de masse. Aux ambassadeurs des pays amis, Alpha Condé a demandé de faciliter les échanges sur la situation de cette maladie dans leurs pays et les mesures de contrôle mis en place.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Ne donnez pas de financements a ces quemandeurs. Cest pour detourner largent a des fins de propagandes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info