Accueil » Politique » Sidya Touré à un émissaire des Nations Unies : ‘’Ici, ce n’est pas Alpha-Land, c’est la République de Guinée’’

Sidya Touré à un émissaire des Nations Unies : ‘’Ici, ce n’est pas Alpha-Land, c’est la République de Guinée’’

L’ancien Premier ministre Sidya Touré a reçu mercredi à son domicile le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour Afrique de l’Ouest et du Sahel, Mohamed Ibn Chambas. Les deux personnalités ont passé en vue la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée.

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) a rappelé que sept experts de l’OIF, les Nations Unies, l’Union européenne avaient formulé des recommandations après l’audit du fichier électoral.

‘’Ils ont rédigé un rapport consensuel qui a été disséminé partout. Ce rapport n’a pas été respecté, c’est ce qui a poussé l’OIF à partir’’, a indiqué Sidya Touré, qui estime que les trois experts de la mission d’appui technique de la CEDEAO auprès de la CENI ne peuvent pas se permettre de dire le contraire.

‘’Cela ne nous permet pas de penser que trois personnes vont arriver de la CEDEAO et qu’en 10 jours, ils vont dire le contraire. Ce ne sont pas trois personnes qui vont venir changer cela. Je trouve que ça n’a aucun sens. L’audit du fichier a été fait. Les 2,4 électeurs faisaient partie des 6 millions. Maintenant, on est passés à 7,7 d’électeurs, ils sont encore là. Il faut donc voir ce qu’il y a à l’intérieur du fichier’’, a exigé l’ancien haut représentant du chef de l’Etat.

Après le report du double scrutin, le président Alpha Condé a prévenu que seuls les partis qui ont déjà fait acte de candidature sont concernés par le processus électoral, fermant ainsi la porter aux formations politiques ayant boycotté les élections.

‘’Ceux qui ont eu raison de dire que le fichier était mauvais et qui ont quitté la table des négociations, la communauté internationale vient de confirmer ce qu’ils ont dit’’, a dit Sidya Touré à Ibn Chambas.

‘’Quand on aura de corriger le fichier, on dit qu’ils [les ténors de l’opposition] ne viendront pas aux élections, on est dans quel pays-là ? Ici, ce n’est pas Alpha-Land, c’est la République de Guinée. Donc tout le monde est concerné par les élections. Les Nations Unies viennent de confirmer la caractère consensuel et inclusif des élections. Ce ne sont pas trois personnes qui viendront changer cela’’, a lancé Sidya Touré à l’endroit du président de la République.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info