Accueil » Société » Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo bénéficient d’une liberté conditionnelle

Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo bénéficient d’une liberté conditionnelle

Après quatre jours de détention à la maison centrale de Coronthie, Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, tous deux responsables du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), sont libres, mais placés sous contrôle judiciaire.

Ces deux opposants au changement de constitution ont bénéficié d’une liberté conditionnelle. Une information confirmée par un responsable de FNDC, contacté par VisionGuinee.

Arrêtés vendredi dernier, ils sont poursuivis pour outrage à agents publics, violences et voies de fait, production, diffusion de données de nature à troubler la sécurité publique et à porter atteinte à la dignité humaine.

Des voies s’étaient élevées pour condamner les conditions dans lesquelles ils ont été arrêtés à Démoudoula dans la commune de Ratoma.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info