Accueil » Politique » Un ancien membre de la CENI incite les guinéens à s’opposer à la tenue des élections

Un ancien membre de la CENI incite les guinéens à s’opposer à la tenue des élections

Ancien directeur du département Formation et Démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Jacques Bonimy se montre déterminé à empêcher la tenue du double scrutin, le 22 mars prochain.

Porté à la tête de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG), formation politique de Jean Marie Doré, Jacques Bonimy ne cache pas son opposition au projet de constitutionnel.

Il exhorte ses pairs de l’opposition à continuer le combat pour empêcher le double scrutin. ‘’Notre combat doit être orienté vers la CENI dont j’ai été membre. Aujourd’hui, cette institution ne fait pas son travail’’, indique-t-il, ajoutant que l’organe de gestion des électoral ‘’veut se servir d’un fichier foutu’’ pour les organiser les élections du 22 mars.

‘’Le fichier aujourd’hui n’est plus un fichier. En plus des anomalies découvertes par les experts internationaux en 2018, l a CEDEAO a dépêché des experts pour révéler d’autres anomalies’’, souligne M. Bonimy.

Il indique aux membres des démembrements de la CENI qu’ils ‘’ne sont nullement pas obligés de respecter les consignes illégales de Maitre Salif Kébé. Les démembrements doivent nous aider dans la lutte que nous menons en abandonnant le travail à Kébé  qui va le faire tout seul’’.

Il appelle à la mobilisation des guinéens pour ‘’compromettre l’organisation de ces élections  couplées. Refusons que ces consultations électorales aient lieu’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Empêchons que les élections aient lieu le 22 mars prochain…!

    Mais,comment,c’est ce qu’il faut absolument expliquer aux citoyens pour ne pas aller voter.
    Comment déjouer les forces de répressions de Alpha Condé et son clan pour empêcher le double scrutin le dimanche prochain???.
    Enfin,il faut des solutions radicales par le canal du FNDC et autres organisations.Car,à la guerre comme à la guerre selon le vieux adage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info